06/05/2020 17:03
La Direction de la protection des végétaux (relevant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural) compte demander au ministère japonais de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche d’autoriser les agences phytosanitaires vietnamiennes à examiner et certifier le système de traitement et de désinfection du litchi frais avant l’exportation de ce fruit vers le pays du Soleil-Levant.
Récolte de litchis dans la province de Bac Giang (Nord).
Photo : VNA/CVN

Selon le chef de la Direction de la protection des végétaux (DPV), Hoàng Trung, ce travail pourra également être réalisé en ligne pour fournir des informations à la partie japonaise.

À ce jour, le Vietnam a finalisé toutes les étapes techniques pour l’exportation de litchi vers le Japon, dont la délivrance de codes à des zones de culture du litchi et la mise en place d’un système de désinfection de ce fruit, qui satisfait aux exigences japonaises, a-t-il indiqué.

Cependant, en raison de la pandémie de COVID-19, des experts japonais ne peuvent pas se rendre au Vietnam pour examiner ce système, a-t-il ajouté.

Le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce a exhorté l'ambassade du Vietnam au Japon à travailler avec le ministère japonais de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche pour ajuster les mesures afin de stimuler les activités d'exportation.

La province septentrionale de Bac Giang compte 28.000 ha de litchi avec une production attendue d'environ 160.000 tonnes, soit 10.000 tonnes de plus qu'en 2019.

Cette localité s'est coordonnée avec la DPV pour demander aux autorités japonaises d’approuver 19 indicatifs régionaux pour 103 ha avec une production estimée à 600 tonnes dans les districts de Yên Thê et Luc Ngan.

Pour sa part, le président du Comité populaire provincial Duong Van Thai a déclaré qu'en raison de l'épidémie, Bac Giang avait préparé trois scénarios d'exportation de litchi vers le marché japonais.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

La porte de la ville ouverte sur la mer Autrefois paisible bourgade, Vung Tàu, la porte d’entrée de l’estuaire menant à Hô Chi Minh-Ville, est devenue sous l’impulsion du commerce de la pêche et du tourisme une ville importante du Sud.