04/09/2020 18:41
Le Vietnam soutient le processus de paix global dirigé et détenu par les Afghans, a souligné l'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies.
>>Le Vietnam participe aux réunions sur la Syrie et la RPDC
>>Le Conseil de sécurité discute des instabilités en République démocratique du Congo
>> Le Conseil de sécurité examine la prorogation du mandat de la FNUOD

Une réunion en ligne pour discuter de la situation en Afghanistan, le 3 septembre.
Photo : Huu Thanh/VNA/CVN

Le Vietnam soutient le processus de paix global dirigé et détenu par les Afghans, a souligné l'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, lors d’une réunion en ligne le 3 septembre pour discuter de la situation en Afghanistan et des activités de la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA).

L’ambassadeur Pham Hai Anh a souligné l’importance de la mise en œuvre de la Résolution N°2513 du Conseil de sécurité des Nations unies sur le processus de paix en Afghanistan, en particulier le début rapide des pourparlers de paix.

L'ambassadeur a exprimé sa préoccupation face aux attaques des Taliban et d'autres organisations terroristes, en particulier les attaques contre les femmes, les enfants et les personnes impliquées dans le processus de paix.

Il a appelé à des efforts pour améliorer la sécurité, promouvoir la reconstruction, éliminer la pauvreté, gérer l'insécurité alimentaire et faire face à la pandémie COVID-19 et au changement climatique.

Le diplomate vietnamien a également salué les efforts du gouvernement afghan pour promouvoir l’égalité entre les sexes à tous les niveaux des autorités et a exprimé l’espoir que les femmes joueraient un rôle plus actif dans le processus de paix.

Les pays et organisations de la région ont contribué de manière significative à la paix et au développement en Afghanistan, a-t-il déclaré, réitérant l’appui du Vietnam à la MANUA et la nécessité pour le Conseil de sécurité des Nations unies de prolonger la mission de la MANUA en ce moment.

Lieux d'un attentat dans la province afghane de Balkh, le 25 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Plus de 10.000 civils tués et blessés en 2019

La situation en Afghanistan a continué à évoluer de manière compliquée ces derniers temps malgré l'accord de paix conclu par les États-Unis et les talibans le 29 février.

Selon la MANUA, le conflit en Afghanistan est actuellement parmi les plus sanglants du monde, avec plus de 10.000 civils tués ou blessés en 2019. Le nombre a atteint 3.500 au cours des six premiers mois de cette année.

Au 2 septembre, l'Afghanistan avait enregistré plus de 38.000 cas de COVID-19, dont plus de1.400 décès.

Deborah Lyons, Représentante spéciale du secrétaire général et chef de la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan, a informé les participants de l’état d’avancement des préparatifs des pourparlers de paix entre le gouvernement afghan et les Taliban.

Elle a toutefois mis en garde contre les défis lors des négociations, exprimant son espoir qu'un accord sur le cessez-le-feu humanitaire figurera en tête de l'ordre du jour des pourparlers, qui doivent avoir lieu à Doha, au Qatar dans les prochains jours.

Deborah Lyons a également appelé les Taliban à garantir l’engagement des femmes lors des négociations.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.