09/01/2020 10:42
Nguyên Van Binh, président de la Commission économique du Comité central du Parti, a reçu, mercredi 8 janviet à Hanoï, Adam Boehler, directeur exécutif de la Société de financement du développement international des États-Unis.
>>Le Premier ministre vietnamien reçoit le directeur exécutif de la société américaine DFC
>>Hanoï draine les investissements pour impulser sa croissance économique


Le président de la Commission économique du Comité central du Parti, Nguyên Van Binh (droite), et le directeur  exécutif de la DFC, Adam Boehler, le 8 janvier à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Le président de la Commission économique du Comité central du Parti, Nguyên Van Binh, a affirmé que le Vietnam soutenait et facilitait toujours l'investissement des entreprises américaines, et les activités de la Société de financement du développement international des États-Unis (DFC) en particulier.

Appréciant son rôle dans la politique étrangère des États-Unis, il a demandé à la DFC d'élargir la liste des projets au Vietnam, notamment dans les secteurs où le pays a des besoins comme l'énergie, les infrastructures, la santé, l'aviation et la finance.

Nguyên Van Binh a exprimé sa conviction que la DFC servirait de passerelle pour fournir des informations sur les opportunités et   potentiels d'investissement au Vietnam aux entreprises et fonds d'investissement américains, et que le soutien de la DFC serait un catalyseur  pour une vague d'investissement plus forte des États-Unis au Vietnam dans les temps à venir.

Pour sa part, le chef de la DFC a déclaré que la partie américaine chercherait des opportunités d'investissement au Vietnam dans le secteur économique privé, notamment dans  l'énergie et les infrastructures, contribuant ainsi à garantir la sécurité énergétique et à soutenir les grands projets d'infrastructures du  pays.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Saigontourist lutte contre le coronavirus Dès l’apparition du nouveau coronavirus au Vietnam, fin janvier, le groupe Saigontourist a créé un comité de pilotage de prévention et de lutte contre cette épidémie.