27/06/2014 09:31
Le Vietnam souhaite continuer de soutenir les États-Unis dans leur projet "Missing in Action" (MIA), à savoir la recherche des restes des militaires américains portés disparus pendant la guerre au Vietnam.

C’est ce qu’a déclaré le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh, vice-ministre vietnamien de la Défense, qui a reçu 27 juin à Hanoi M.Winfield, assistant-adjoint du secrétaire d’État américain à la Défense, chargé de la Force mixte de contrôle des prisonniers et portés disparus des États-Unis (Joint POW/MIA Accounting Command - JPAC).

Le Vietnam s’intéresse toujours au projet MIA, qui contribue à adoucir les douleurs des familles américaines ayant des proches portés disparus pendant la guerre au Vietnam. Photo : VNA/CVN


Le Vietnam s’intéresse toujours au projet MIA, qui contribue à adoucir les douleurs des familles américaines ayant des proches portés disparus pendant la guerre au Vietnam, a déclaré le général de corps d’armée. Il a demandé à la partie américaine de régler avec le Vietnam les problèmes laissés par la guerre dont la neutralisation des bombes, mines et autres munitions non explosées.

L’assistant adjoint du secrétaire d’État américain à la Défense a remercié le gouvernement, le peuple et les vétérans vietnamiens pour leur aide dans la recherche et le rapatriement de restes des soldats américains. Il a souhaité que le Vietnam et les États-Unis continuent de coopérer pour échanger des informations, favoriser le travail des groupes mixte de recherche.

Le même jour, le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh a reçu une délégation de spécialistes militaires de l’Armée nationale d’Indonésie, conduite par le contre-amiral Sueslo, directeur du Centre de coopération internationale de l’Armée nationale d’Indonésie, en visite de travail au Vietnam.

Le contre-amiral indonésien a informé le général de corps d’armée vietnamien des résultats de la première réunion du Groupe mixte Vietnam-Indonésie. Il a demandé aux ministères de la Défense du Vietnam et de l’Indonésie de favoriser la réalisation des accords conclus lors de cette réunion. Le vice-ministre vietnamien de la Défense a demandé aux deux parties de continuer de bien réaliser le mémorandum sur l’intensification de la coopération dans la défense et de s’entraider dans les activités humanitaires (aide aux pêcheurs naufragés, secours et sauvetage).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.