05/05/2021 11:45
Un débat semestriel du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation en Bosnie-Herzégovine a eu lieu mardi 4 mai.

>>Le Vietnam conclut le mois de la présidence du Conseil de sécurité
>>Conseil de sécurité : le Vietnam s’inquiète de la situation en Syrie
 

L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, le 29 avril à New York.
Photo : VNA/CVN


L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies (ONU), a exprimé le soutien du Vietnam aux efforts de réconciliation et de développement économique en Bosnie-Herzégovine, lors du débat semestriel du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation en Bosnie-Herzégovine tenu mardi 4 mai.

Lors de l'événement sur la situation en Bosnie-Herzégovine, l'ambassadeur Dang Dinh Quy a exprimé sa préoccupation face à la situation compliquée dans ce pays, en particulier à la suite de la pandémie de COVID-19 qui a sapé les efforts visant à mettre pleinement en œuvre l'Accord de paix de Dayton, feuille de route vers l'intégration euro-atlantique de ce pays.

Il a souligné l'importance de promouvoir l'instauration de la confiance et un dialogue durable entre les parties concernées, de renforcer la coopération en vue de la stabilisation sociopolitique, la mise en œuvre de réformes de développement économique pour améliorer la vie de  la population, et de placer les intérêts de celle-ci au centre des priorités.

La responsabilité principale incombe à la Bosnie-Herzégovine, aux communautés concernées et à son peuple dans son ensemble, a-t-il déclaré.

La communauté internationale doit soutenir ces efforts, a-t-il noté, soulignant que les efforts de médiation doivent rapprocher les parties concernées vers un avenir de paix et de développement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Hanoï accueille 2,9 millions de touristes au premier semestre Au premier semestre, le nombre de touristes à Hanoï est estimé à 2,9 millions, en baisse de 25% par rapport à la même période de l’année dernière, selon le Service municipal du tourisme.