07/02/2018 09:26
Le vice-Premier ministre vietnamien et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a salué le thème proposé par Singapour pour la création d’une ASEAN résiliente et innovante lors de la conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN à Singapour, les 5 et 6 février.
>>La Malaisie recevra plus de travailleurs qualifiés du Vietnam
>>Vietnam et Singapour promeuvent des relations de coopération bilatérale
>>Conférences de haut niveau de l'ASEAN à Singapour

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh.
Photo : Nguyên Khang/VNA/CVN

Le Vietnam travaillera en étroite collaboration avec les autres pays membres du bloc régional pour assurer le succès de l’ASEAN 2018, a affirmé vice-Premier ministre vietnamien et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.

Il a déclaré que l’autonomie régionale devrait être promue dans tous les aspects, à la fois politiquement et économiquement, afin de créer un élan permettant à l’ASEAN de progresser dans une nouvelle période de développement.

En outre, l’association doit promouvoir ses principes fondamentaux, à savoir le  renforcement de la solidarité et de l’unité, et la recherche d’une voix commune dans les questions régionales d’intérêt mutuel.

Sur les relations extérieures du bloc régional, il a proposé que l’ASEAN construise une approche équilibrée et efficace des relations extra-aséaniennes et qu’elle améliore l’efficacité opérationnelle des mécanismes et des forums mis en place par l’ASEAN en tant qu’outils pour maintenir son rôle central dans la région.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a suggéré que les pays membres restent fermes sur les positions de l’ASEAN relatives aux questions régionales et internationales d’intérêt commun, y compris celles sur la question de la Mer Orientale.

Vers une stabilité de l’ASEAN


Les États membres de l’ASEAN devraient être pleinement conscients de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté de la Mer Orientale et réaffirmer leur engagement à régler les différends par des moyens pacifiques et conformément au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), a-t-il déclaré.

Durant le processus d’élaboration du Code de conduit en Mer Orientale (COC), les pays doivent pleinement mettre en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et accélérer les mesures propres à renforcer la confiance, a-t-il indiqué.

Il a espéré que l’ASEAN et la Chine auraient des échanges plus concrets pour parvenir à un COC efficace et contraignant, apportant des contributions significatives à la promotion de la paix et de la stabilité dans la région.

Lors de la conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, les ministres ont passé en revue les résultats du 31e Sommet de l’ASEAN à Manille en novembre 2017 et ont défini les priorités de coopération en 2018.

Ils ont convenu de construire une ASEAN résiliente et innovante, soulignant qu’une autonomie croissante de la région sur tous les plans politique, sécuritaire, économique, commercial vise à renforcer la solidarité et le rôle central de l’ASEAN.

À l’issue de la conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, Singapour, en tant que président de l’ASEAN 2018, a publié une déclaration commune sur les résultats de cette réunion.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante