19/11/2020 11:59
Le chef de la Mission permanent du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy, a plaidé mercredi 18 novembre devant le Conseil de sécurité de l’ONU pour un retour rapide d’Israël et de la Palestine aux négociations avec l’aide de leurs partenaires.
>>Le Vietnam exhorte les parties au Yémen à reprendre les pourparlers
>>Le Vietnam appelle les partenaires internationaux à assister la Somalie
>>Le Vietnam appelle à promouvoir le dialogue et à restaurer la stabilité au Mali

Le chef de la Mission permanent du Vietnam auprès de l’ONU, Dang Dinh Quy, lors de la réunion virtuelle du Conseil de sécurité, le 18 novembre.
Photo : Khac Hiêu/VNA/CVN

Le Vietnam salue la déclaration récente de l’Autorité palestinienne sur sa volonté de retourner à la table des négociations avec le gouvernement israélien sur la base des résolutions de l’ONU et du droit international, a-t-il déclaré. La délégation a formulé l’espoir que les négociations reprendraient bientôt et que le Conseil de sécurité, et la communauté internationale sauraient créer des conditions favorables à la réussite des négociations. 

Elle s’est dite encouragée par la réduction des tensions entre les pays de la région et des initiatives et mesures tendant à la promotion de la paix et de la sécurité régionales. L’ambassadeur Dang Dinh Quy a cependant exprimé ses inquiétudes face à la violence continue dans de nombreux endroits, à l’expansion continue des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie et à la démolition de logements palestiniens, obstacles majeurs dans la recherche d’une solution durable.

Le Vietnam note l’accélération des opérations de démolition en Cisjordanie, qui éloigne la possibilité de la solution des deux États, et appelle les parties à s’abstenir de prendre des mesures ou de faire des déclarations qui risquent de compliquer la situation et de rendre les négociations et le dialogue plus ardus.

Au lendemain du décès de Saeb Erekat, négociateur de l’Autorité palestinienne, le Conseil de sécurité a écouté le bilan inquiétant dressé par le coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, sur la situation humanitaire à Gaza et les écueils que rencontre le processus de paix.

Le coordonnateur spécial a fait part de sa plus immédiate et pressante de ses préoccupations, à savoir la crise à Gaza, où deux millions de Palestiniens risquent d’être confrontés aux conséquences catastrophiques d’une pandémie exacerbée par des restrictions de mouvement et d’accès, des cycles d’escalade de la violence et des années de calamités socioéconomiques et humanitaires. 

Il a ensuite indiqué que huit mois depuis le début de la pandémie, le taux de chômage des Palestiniens avait atteint un niveau alarmant, 121.000 d’entre eux ayant perdu leur emploi lors du confinement initial, l’emploi ayant chuté de 17% à Gaza, tandis que 40% des ménages palestiniens ont perdu la moitié de leur revenu pendant cette période. 

Il est impératif que le Quatuor du Moyen-Orient, les partenaires arabes et les dirigeants israélien et palestinien s’appuient sur les récents développements dans la région et se réengagent de toute urgence dans un retour aux négociations véritables, a conclu le coordonnateur spécial.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.