15/05/2019 17:47
Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural élabore une stratégie de développement de la mariculture vers 2030 et sa vision pour 2050 pour la soumettre au Premier ministre pour approbation.

>>Promouvoir l’investissement dans les produits agroalimentaires
>>Les exportations agricoles en 2018 pourraient atteindre 9 mds d'USD
 

Le Vietnam compte 1.207 espèces aquatiques, dont 945 espèces de poissons et 135 types de crustacés. Photo: VNA/CVN


La stratégie vise à réaliser des percées dans la mariculture en vue de créer une industrie moderne capable de répondre aux exigences de la consommation nationale et des exportations, ce pour contribuer à mettre en œuvre avec efficacité la Stratégie du développement durable de l’économie maritime du Vietnam vers 2030 et sa vision pour 2045.

Dans le cadre de cette stratégie, le Vietnam s’efforcera de porter la zone de mariculture à 270.000 ha et disposer d’un volume total de cages de 8 millions de mètres cubes d’ici 2020.

La production devrait atteindre 750.000 tonnes en 2020, tandis que le chiffre d'affaires à l'exportation des produits (à l'exclusion de la crevette d’eau saumâtre) devrait atteindre 1,5 milliard de dollars.

Selon un rapport de la Direction des pêches du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le Vietnam compte 1.207 espèces aquatiques, dont 945 espèces de poissons et 135 types de crustacés. Les réserves actuelles de ces produits du pays sont estimées à 4,36 millions de tonnes, dont 2,45 millions de tonnes peuvent être capturées.


À ce jour, le pays a établi et mis en service 10 aires marines protégées (AMP), basées du Nord au Sud comme Cat Bà, Bach Long Vi (Hai Phong), Côn Co (Quang Tri), Cu Lao Chàm (Quang Nam), Ly Son (Quang Ngai), la baie de Nha Trang (Khanh Hoa), Nui Chua (Ninh Thuân), Hon Cau (Binh Thuân), Côn Dao (Bà Ria – Vung Tau) et Phu Quôc (Kiên Giang).

Ces derniers temps, le Vietnam a porté son attention sur le développement de zones d’élevage de crevettes et de poissons en appliquant les hautes technologies susceptibles d’économiser l’eau et de minimiser les effets des rejets de déchets sur l'environnement.

Des rapports de 35 des 63 provinces et villes ont montré que ces 5 dernières années, 4,5 millions d’alevins ont été déversés dans des eaux et des réservoirs. Des millions de crevettes géantes tigrées relâchées dans les provinces de Nam Dinh, Khanh Hoà, Binh Thuân et Bac Liêu...


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le géoparc de Dak Nông, l’une des plus belles réserves naturelles du Vietnam Le géoparc de Dak Nông, situé dans la province du même nom sur les hauts plateaux du Centre, est l’une des plus belles Réserves naturelles du Vietnam que les autorités souhaitent voir inscrire sur la Liste mondiale des géoparcs de l’UNESCO.