16/04/2018 22:57
Le Vietnam souhaite stimuler les relations de coopération et d’amitié traditionnelle avec l’Iran, a déclaré le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong, en recevant ce lundi 16 avril à Hanoï le président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran, Ali Ardershir Larijani, en visite officielle au Vietnam.
>>Dynamiser les relations Vietnam - Iran
>>Entretien entre Nguyên Thi Kim Ngân et Ali Ardeshir Larijani
>>Le président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran au Vietnam

Le secrétaire général du PC vietnamien, Nguyên Phu Trong (droite), et le président de l’Assemblée consultative islamique d’Iran, Ali Ardershir Larijani.
Photo : Tri Dung/VNA/CVN
 
Il a affirmé que le Parti et l’État vietnamiens persistaient une politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, de paix, de coopération, de diversification et multilatéralisation des relations extérieures, en respectant le droit international et les principes fondamentaux d’égalité et d’intérêts réciproques. 

Le leader du PCV a demandé aux deux parties de renforcer les relations économique, commerciale et d’investissement, ce pour mieux exploiter leurs potentiels, outre la multiplication de l’échange de délégations et les activités d’échanges culturels, sportifs, éducatifs et touristiques. 

Ali Ardeshir Larijani a tenu en haute estime les réalisations obtenues par le Vietnam et son rôle dans la région et le monde. Il a affirmé le souhait et la détermination de l’Iran d’intensifier les relations d’amitié et de coopération entre les deux organes législatifs, les deux États et les deux peuples. Il a appelé les deux parties à valoriser, à profiter des opportunités et à exploiter les potentialités pour renforcer la coopération bilatérale et le développement des deux pays. "L’Iran est prêt à coopérer avec le Vietnam dans la pétrochimie, l’exploitation minière, le tourisme, l’aviation, la pharmacie, la sécurité, la banque, la défense.", a-t-il affirmé.

VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.