01/12/2015 16:43
Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a rencontré à Paris avec les dirigeants de 24 pays participant à la 21e Conférence de Paris sur le climat (COP 21).
>>Entretien Nguyên Tân Dung et Manuel Valls
>>Le Vietnam affirme son fort engagement à Paris
>>Dialogue entre le Vietnam, les Pays-Bas et la Banque mondiale

Il a rencontré les dirigeants du Royaume-Uni, d'Allemagne, du Japon, de République de Corée, d'Indonésie, du Brésil, des Pays-Bas, d'Autriche, de Norvège, de Finlande, du Chili, d'Iran, de Cuba, de Thaïlande, du Cambodge, des Philippines, d'Ukraine, de Slovénie, d'Algérie, de Bulgarie, d'Italie, du Panama, de Nouvelle-Zélande et de Lettonie.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung et la chancelière allemande Angela Merkel, le 30 novembre à Paris. Photo : Duc Tam/VNA/CVN

Lors de ces rencontres, Nguyên Tân Dung a réaffirmé la politique constante du Vietnam de promouvoir ses relations d'amitié et de coopération avec les pays du monde. Il a remercié ces pays d’avoir soutenu efficacement le développement durable au Vietnam et leur a demandé de continuer de soutenir le Vietnam dans son processus actuel d’édification nationale.

Le chef du gouvernement vietnamien a proposé des mesures concrètes destinées à renforcer une coopération multiforme entre le Vietnam et les pays, plaidé pour une coordination plus étroite entre le Vietnam et ceux-ci au sein des forums multilatéraux, et demandé aux pays de soutenir la candidature du Vietnam à des postes d'organisations importantes de l’ONU.

Le Vietnam, a-t-il poursuivi, continuera de jouer un rôle actif au sein de la communauté internationale et œuvrera toujours pour la paix, la stabilité et la coopération au développement dans la région comme dans le monde. Il a appelé le soutien des amis étrangers de la position de l’ASEAN comme du Vietnam au regard de la question de la Mer Orientale.

Les dirigeants de ces 24 pays se sont félicités des réalisations socioéconomiques du Vietnam lors de ces derniers temps, avant d’apprécier son statut et son prestige croissants sur la scène internationale, mais aussi les contributions importantes de ce pays à la résilience au changement climatique.

Ils se sont déclarés satisfaits des bonnes relations entre leur pays et le Vietnam, affirmant la volonté de les approfondir. Ils ont tous promis de poursuivre leur soutien du Vietnam en matière d’édification nationale, d’adaptation au changement climatique et de mise en œuvre des Objectifs de développement durable de l’ONU pour 2030.

Apprécier les soutiens internationaux

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung (droite) et le président de la BM, Jim Yong Kim, le 30 novembre à Paris. Photo : Duc Tam/VNA/CVN

En marge du Dialogue Vietnam - Pays-Bas - Banque mondiale sur la résilience au changement climatique dans le delta du Mékong, le Premier ministre Nguyên Tân Dung a eu des entrevues avec le président de la BM, le président de l'Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA), ainsi que la présidente et directrice générale du Fonds mondial pour l'environnement.

Lors de la rencontre avec le président de la BM, Jim Yong Kim, Nguyên Tân Dung a remercié la BM de son soutien au développement socioéconomique du Vietnam, notamment du maintien de ses fonds prioritaires de 1,5 milliard de dollars au profit du Vietnam.

Jim Yong Kim a exprimé ses impressions devant les ambitions du Vietnam dans son processus de lutte contre le changement climatique, tout en se déclarant que la BM poursuivra son soutien du Renouveau du Vietnam et restera à ses côtés pays dans cette lutte.

En rencontrant le président de la KOICA, Kim Young-mok, le chef du gouvernement vietnamien a estimé l’assistance du Vietnam dans le développement d'infrastructures, l’adaptation au changement climatique, et l’environnement, notamment dans le delta du Mékong.

Le président de la KOICA a affirmé la poursuite du soutien de son agence dans ces secteurs, ainsi que dans l’amélioration des institutions, la création de bases de données et la préparation de projets de développement du Vietnam.

Le gouvernement vietnamien s’intéresse toujours au règlement de la pollution de l’environnement, a affirmé Nguyên Tân Dung lors de sa rencontre avec la directrice exécutive et présidente du Fonds mondial pour l’environnement, Naoko Ishii. Il a demandé à ce fonds d’appuyer le Vietnam en la matière afin de mettre en œuvre efficacement les Objectifs de Développement durable et l’Agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable.

Naoko Ishii a affirmé soutenir le Vietnam en matière de développement urbain durable et de résilience au changement climatique dans le delta du Mékong.

Le fonds coopère activement avec les pays de la région du Mékong pour renforcer la protection et garantir l’emploi efficace des ressources d’eau dans la région, a-t-elle conclu.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.