03/12/2019 14:36
Un séminaire consultatif concernant l’adhésion du Vietnam à la convention N°105 de l’Organisation internationale du Travail sur l’abolition du travail forcé a eu lieu lundi 2 décembre à Hô Chi Minh-Ville.

>>L’OIT apprécie l’adoption du Code du travail (amende) du Vietnam
>>L’OIT au Vietnam appelle les efforts pour garantir une migration de travail en sécurité
>>L'OIT soutient l'Assurance sociale du Vietnam dans la formation du personnel

Séminaire consultatif concernant l’adhésion du Vietnam à la convention N°105 de l'OIT tenu le 2 décembre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA/CVN


Un séminaire consultatif concernant l’adhésion du Vietnam à la convention N°105 de l’Organisation internationale du Travail (OIT) était l’occasion pour les experts, les chercheurs et les gestionnaires de donner leurs opinions sur la compatibilité entre la loi vietnamienne et les normes de la Convention N°105, contribuant ainsi à l’intégration internationale du Vietnam dans les domaines du travail et de la société, à la réalisation des engagements internationaux.

Nguyên Van Binh, représentant du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, a indiqué que le dossier concernant l’adhésion du Vietnam à la convention N°105 de l’OIT sur l’abolition du travail forcé avait été élaboré conformément aux dispositions de la loi de 2016 relative au régime de ratification des traités et avait reçu des commentaires des ministères et services concernés.

Nguyên Ngoc Triêu, représentant de l'OIT au Vietnam, a hautement apprécié les importants efforts déployés par le Vietnam ces derniers temps, notamment son approbation du Code du travail amendé. Les travaux du pays en vue de l’adhésion à la convention N°105 montrent le maintien de ses engagements pour répondre aux besoins en matière de main-d’œuvre et aux exigences des accords de libre-échange de nouvelle génération.

"La ratification de la convention N°105  apportera de nombreux avantages, notamment pour assurer un environnement de travail sûr, défendre une concurrence loyale, faciliter le processus de mise en œuvre des accords de libre-échange pour le développement durable, la protection des droits de l'homme, la stabilité sociopolitique et l'équité du partage de la prospérité ", a déclaré Nguyên Ngoc Triêu.

Pelce Alain, expert principal de l’OIT, a souligné que le contenu fondamental de cette convention était d'éradiquer cinq formes de travail forcé.

Lors du séminaire, les participants ont discuté des travaux nécessaires pour l’adhésion à cette convention. Ils ont évalué la compatibilité entre les articles de la loi vietnamienne et ceux de la convention N°105, les modifications de la loi, les impacts de l’adhésion et les plans prévus pour la mise en œuvre de la convention…

Membre de l’OIT depuis 1992, le Vietnam est signataire de 24 conventions de cette institution onusienne, dont six des huit conventions fondamentales. Les conventions N°105 et N°87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical n’ont pas été signées à ce jour.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

De belles opportunités pour la promotion du tourisme à Ninh Binh Dans le cadre de l’Année nationale du tourisme 2020, qui sera organisée dans la province de Ninh Binh (Nord), une centaine d’activités culturelles et sportives intéressantes se dérouleront pendant toute l’année 2020, non seulement dans cette province mais encore de nombreuses autres localités du pays.