24/09/2020 18:02
Lorsque les pays lèveront la fermeture de leurs frontières, le Vietnam sera le premier candidat à la "bulle touristique" internationale grâce à son succès dans le contrôle de l’épidémie.
>>Bà Ria-Vung Tàu et l'Australie-Occidentale coopèrent dans plusieurs domaines


Un coin de la province de Bà Ria-Vung Tàu.
Photo : BQT/CVN

Récemment, malgré les impacts négatifs de COVID-19, le Comité populaire de la province de Bà Ria-Vung Tàu et le gouvernement d'Australie-Occidentale ont signé en ligne un protocole d'accord de coopération entre les deux localités. 

Selon Kyle Springer, analyste au centre Perth USAsia, de l’Université d'Australie-Occidentale, Bà Ria-Vung Tàu pourrait ouvrir de nombreuses opportunités économiques à l'État d'Australie occidentale.

Bà Ria-Vung Tàu est une province côtière de la région  Sud-Est  située dans la région économique clé du Sud, dans la zone urbaine de Hô Chi Minh-Ville. Selon Kyle Springer, bien que l'épidémie de COVID-19 ne soit pas complètement "éteinte", le Vietnam est toujours l'une des rares économies asiatiques à maintenir une croissance positive.

Les entreprises australiennes ont été parmi les premières entreprises étrangères à investir au Vietnam à la fin des années 1980. Depuis 1994, le groupe minier anglo-australien BHP mène des projets commerciaux le long de la rivière Thi Vai, à travers la province de Bà Ria - Vung Tàu.

Aujourd'hui, de nombreuses entreprises australiennes sont présentes à Bà Ria-Vung Tàu. Par exemple, le groupe Interflour possède depuis 2017 une usine de malt Intermalt dans le parc industriel de Cai Mep. De l'autre côté de la baie, Austal Company a ouvert un chantier naval en 2018.

En outre, la demande du Vietnam en gaz naturel liquéfié (GNL) pour la production d'électricité augmente. Actuellement, ce secteur est principalement concentré à Bà Ria-Vung Tàu et dans les provinces voisines.

En juin 2019, le groupe gazo-pétrolier vietnamien a coopéré avec Samsung C&T (Corée du Sud) pour construire l'un des premiers ports gaziers du Vietnam sur la rivière Thi Vai, afin de fournir des générateurs à la province de Dông Nai.

Selon les experts, les développements de la région correspondront de plus en plus aux objectifs d'expansion commerciale des entreprises australiennes.

Les tensions commerciales américano-chinoises ont également stimulé la demande australienne en chaînes d'approvisionnement diversifiées. Notamment, les entreprises australiennes choisissent toutes de modifier leur orientation commerciale pour se concentrer sur les économies d'Asie du Sud-Est à forte croissance.  Et "le Vietnam est une destination d'investissement importante pour l'Australie dans cette transition", a déclaré Kyle Springer.

En particulier, les accords commerciaux tels qu’AANZFTA, CPTPP et RCEP ont la présence du Vietnam et de l'Australie. Ces accords comprennent en particulier l'élimination des barrières tarifaires, de nouveaux cadres d'investissement et des exigences juridiques strictes.

Cependant, les experts affirment également qu'après avoir mis en place les bonnes politiques, il est nécessaire de trouver des moyens d'attirer les entreprises, d'établir des liens et de rechercher des opportunités commerciales.

Bien que le COVID-19 ait ralenti ce processus, lorsque les pays lèveront la fermeture de leurs frontières, le Vietnam sera le premier candidat à la "bulle touristique" internationale grâce à son succès dans le contrôle de l’épidémie. Ce sera la clé pour activer les relations entre les deux parties en promouvant la coopération dans le commerce et l'investissement.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.