03/08/2018 22:36
Le Vietnam a opté pour avenir plus vert, dans le contexte d’épuisement des ressources, de dégradation de l’environnement et de changements climatiques.

>>Un projet pour le traitement des déchets à Hanoï
>>Assistance technique de la KOICA à la planification de la ville verte

Le parc éolien de Bac Liêu, d'une puissance totale de 99,2 MW, a été inauguré le 17 janvier 2016 dans la province de Bac Liêu (Sud).
Photo: Thanh Liêm/VNA/CVN


Le gouvernement a approuvé en 2012 une “stratégie nationale de croissance verte”, mettant le cap sur l’économie verte pour pour répondre aux enjeux énergétiques, climatiques et environnementaux, ainsi que à des problèmes économiques plus structurels.

Le pays a adopté en 2014 le Plan d’action pour une croissance verte qui définit les priorités clés de la réalisation de la croissance verte et de l’orientation vers l’économie verte.

Ses quatre axes structurants durant la période 2014 – 2020 consistent à construire les institutions et les plans de croissance verte locaux, réduire les émissions de gaz à effet de serre et pousser l’utilisation des énergies propres et renouvelables, verdir la production, et promouvoir des modes de vie et de consommation durables.

Pour concrétiser cette tâche, de nombreux ministères et secteurs ont mené des activités de recherche, déployant à titre expérimental  des modèles d’économie verte, des industries vertes et des villes vertes.

Faire face aux changements climatiques

En particulier, le ministère de la Construction continue de mettre en œuvre le projet de développement des centres urbains vietnamiens pour faire face aux changements climatiques durant la période 2013-2020.

 

Le Vietnam a reçu et recevra un soutien actif de la communauté internationale dans ses efforts de réponse aux changements climatiques.
Photo: Huy Hai/VNA/CVN


Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a lancé certains modèles d’économie écologique côtière pour s’adapter aux changements climatiques et à l’élévation du niveau de la mer, en particulier dans les zones vulnérables, appliquer des technologies de production et de traitement avancées et économes en énergie.

Le ministère des Communications et des Transports a mis en œuvre trois projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre financés par le Programme cible sur les changements climatiques et la croissance verte pour la période 2016-2020.

Le plan de développement du transport public de passagers par autobus de 2012 à 2020 a été approuvé par le Premier ministre dans la décision N°280 du 8 mars 2012.

Ce plan vise à développer un réseau de bus synchrone et intégré avec les modes de transports urbains, à encourager la population à utiliser les autobus, à restreindre l’utilisation des véhicules personnels, contribuant à la réduction efficace et durable des embouteillages.

De nombreuses provinces et villes sous l’autorité centrale ont adopté des programmes et des actions incorporant directement ou indirectement la restructuration économique à la croissance verte et au développement durable, et développé des modèles d’économie verte.

Grâce aux efforts du gouvernement en faveur du développement durable, le Vietnam a reçu et recevra un soutien actif de la communauté internationale dans ses efforts de réponse aux changements climatiques en particulier et de croissance verte en général.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.