04/12/2020 23:49
Le Premier ministre a récemment signé la décision N°1975/QD-TTg promulguant un plan d’action pour réaliser la conclusion N°81-KL/TW Bureau politique du 29 juillet sur la sécurité alimentaire nationale jusqu’en 2030.
>>Des modèles culinaires mobiles
>>La production agricole reprend dans les régions sinistrées

Récolte du riz dans la province de Nam Dinh (Nord).
Photo : Công Luât/VNA/CVN

Selon un plan d’action sur la sécurité alimentaire nationale jusqu’en 2030En conséquence, les ministères, au niveau ministériel et les agences gouvernementales, et les comités populaires des provinces et villes sous l’autorité centrale doivent adopter des mesures synchrones et efficaces conformément à la conclusion.

Le Premier ministre a demandé à sensibiliser le public à la sécurité alimentaire nationale dans la nouvelle situation, la considérant comme une tâche particulièrement importante pendant l’industrialisation et la modernisation, renforçant le leadership du Parti et des autorités pour assurer la sécurité alimentaire des citoyens, des localités et de la nation tout entière.

Ils sont chargés de réorganiser, d’accélérer la mécanisation et l’automatisation de la production en combinaison avec la transformation et la consommation des aliments, de continuer à mener efficacement le projet de labellisation du riz au Vietnam et la stratégie de développement des exportations de riz, et de développer des zones clés de riziculture dans des zones dotés de conditions avantageuses.

Le dirigeant a ordonné d’améliorer l’accès du public à des aliments sûrs, d’assurer la nutrition, de moderniser et de moderniser les infrastructures en mettant l’accent sur les services de transport, de transport et de logistique tout en développant un système d’information sur la sécurité alimentaire et en prévoyant la production et la consommation alimentaires pour un soutien en temps opportun.

Politiques

Il a demandé de continuer à peaufiner les politiques et les mécanismes pour assurer la sécurité alimentaire nationale, les politiques concernant le foncier, l’investissement, les finances, le crédit et le commerce, ainsi que les mécanismes d’exportation et d’importation de produits alimentaires.

Dans une ferme de culture de légumes bio à Gia Lai (hauts plateaux du Centre).
Photo : Hông Diêp/VNA/CVN

Dans le même temps, la formation des ressources humaines doit être améliorée pour répondre à la demande d’un secteur agricole moderne, de haute technologie et intelligent, et une agriculture propre et biologique doit être développée parallèlement à la recherche de l’origine et à la supervision de la sécurité alimentaire.

Le chef du gouvernement a demandé l’amélioration de l’efficacité de la gestion de l’État sur la sécurité alimentaire, le renforcement de la médecine vétérinaire et du système de protection des plantes dans le contexte de l’évolution complexe des épidémies.

Il est également indispensable d’utiliser efficacement les ressources naturelles pour s’adapter aux changements climatiques, d’intégrer étroitement la garantie de sécurité alimentaire dans le développement national, régional et local ainsi que dans l’aménagement du territoire, en particulier les terres rizicole.

Il a exigé l’adoption de mesures d’agriculture intensive durable, le respect des lois sur la protection de l’environnement pour les activités agricoles générant des déchets, des eaux usées et d’autres substances polluantes, et l’utilisation efficace d’engrais chimiques et de médicaments phytosanitaires pour protéger l’environnement terrestre et aquatique.

Les ministères, les agences gouvernementales et ministérielles, et les comités populaires des provinces et villes sous l’autorité centrale sont invités à renforcer la coopération internationale dans le domaine de la sécurité alimentaire afin d’améliorer la compétitivité et la valeur des exportations alimentaires, à éliminer les obstacles techniques et àç harmoniser les normes régionales et mondiales la sécurité alimentaire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

La région de la montagne percée à Cao Bang Cao Bang regorge de sites naturels spectaculaires. Outre la cascade de Ban Giôc, la chaîne de montagnes percées de Nui Thung, les maisons sur pilotis traditionnelles en pierre ou les superbes paysages sont autant d’atouts touristiques majeurs.