02/01/2020 16:17
Le Vietnam s’efforce de faire avancer cinq priorités pour construire une ASEAN cohésive et réactive durant la présidence du bloc régional qu’il assure officiellement depuis le 1er janvier 2020.
>>L'occasion d'affirmer la nouvelle position du Vietnam dans la région
>>Le Vietnam est prêt à contribuer au succès de la présidence de l'ASEAN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’exprime lors de la cérémonie de clôture du 35e Sommet de l’ASEAN et de réception de la présidence vietnamienne de l’ASEAN.                                    Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Les cinq priorités de l’ASEAN comprennent : renforcer la solidarité et l’unité au sein de l’ASEAN ; promouvoir la connectivité régionale, la réactivité et tirer parti des opportunités offertes par la 4e révolution industrielle ; promouvoir le sentiment communautaire et l’identité de l’ASEAN ; pousser les partenariats pour la paix et le développement durable avec des pays du monde entier ; et élever la réactivité et l’efficacité de l’appareil de l’ASEAN.

Ces priorités se résument à ces mots clés : solidarité et unité ; intérêts économiques ; valeurs communes ; partenariats ; et capacités institutionnelles, a déclaré à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) le vice-ministre des Affaires étrangères et secrétaire général du Comité nationale de l’ASEAN 2020, Nguyên Quôc Dung.

La solidarité et l’unité, clé du succès et de la force de l’ASEAN durant ses 52 dernières années de création et de développement, constituent un adhésif important pour construire une Communauté de l’ASEAN cohésive et réactive, a-t-il expliqué.

Le Vietnam promouvra l’esprit d’attachement, d’entraide et de soutien mutuel entre les pays membres ; la centralité de l’ASEAN et l’amélioration de la coordination de la position commune de l’ASEAN dans le traitement des problèmes régionaux et internationaux ; la mise en place et le respect de règles et normes de conduite communs dans les relations entre nations ; l’élaboration de réponses rapides et efficaces aux défis pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région, a-t-il souligné.

Les intérêts économiques sont le 2e adhésif. Le Vietnam travaillera à la promotion des intérêts économiques communs des pays aséaniens tels que le renforcement de la connectivité économique, des investissements et du commerce intra-régionaux, l’innovation et la créativité, la construction des ressources humaines de qualité pour s’adapter et profiter des opportunités de la 4e révolution industrielle, a-t-il poursuivi.

Les valeurs partagées servent de 3e adhésif. Le Vietnam poussera la création de valeurs communes de l’ASEAN, renforcera l’esprit de citoyenneté de l’ASEAN ainsi que la conscience et la reconnaissance de la Communauté de l’ASEAN unie dans la diversité dans la région et le monde, a-t-il indiqué.

Les partenariats constituent le 4e adhésif. Le Vietnam devra renforcer les mécanismes créés et dirigés par l’ASEAN et promouvoir ses partenariats pour la paix et le développement durable, son rôle et ses contributions le monde ; étendre et élever ses relations de partenariat, contribuant au façonnage de l’architecture et des règles nouvelles de la région et du monde, a-t-il ajouté.

Le dernier mais non le moindre des adhésifs est de renforcer la capacité et l’efficacité des institutions, afin de mieux utiliser les bases matérielles existantes, comme le nouveau siège de l’ASEAN à Jakarta, en Indonésie, a-t-il ajouté.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Kiên Giang s'efforce d'assurer la sécurité des touristes Au cours des deux premiers mois de cette année, la province de Kiên Giang au Sud a attiré plus de 1,6 million de touristes, en hausse de 16,4% en variation annuelle, selon le Service provincial du tourisme.