23/09/2016 14:14
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a participé le 22 septembre au débat de haut niveau tenu par l’Assemblée générale pour commémorer le 30e anniversaire de la Déclaration sur le droit au développement de l’ONU.
>>L'Assemblée générale de l'ONU ouvre son débat général annuel

Le ministre des AE, Pham Binh Minh, au débat commémorant le 30e anniversaire de la Déclaration sur le droit au développement de l'ONU, le 22 septembre à New York. Photo : Huu Hoàng/VNA/CVN 

Étaient présents le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le haut commissaire des droits de l’homme de l’ONU, le secrétaire général de la Conférence de l’ONU sur le commerce et le développement ainsi que des hauts dirigeants de 51 nations représentant les régions.

Dans son intervention, le vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh, a affirmé que la Déclaration sur le droit au développement de l’ONU avait jeté les bases de textes importants comme l’Agenda 2030 sur le développement durable et l’Accord de Paris sur les changements climatiques. Il a souligné que le droit au développement doit être lié étroitement avec d’autres droits de l’homme dont le droit de vivre dans la paix, la sécurité et la prospérité.

Pham Binh Minh a indiqué que tous les pays ont le droit de choisir leur propre voie de développement et la modalité d’assurer le droit au développement pour les habitants, en soulignant la nécessité de respecter le droit international, de mettre fin à l’imposition et au despotisme afin de favoriser le développement et d’assurer le droit au développement de tous les pays.

Il a souligné que le Vietnam s’est efforcé et continue de s’efforcer de garantir le droit au développement pour tous, de placer l’homme au centre du processus de développement, d’introduire le droit au développement dans toutes les préconisations et politiques, notamment les politiques relatives à trois piliers du développement que sont la croissance économique, l’équité sociale et la protection de l’environnement, en accordant une attention particulière à l’assurance des droits des groupes sociaux vulnérables.

Le vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh, a affirmé que le Vietnam s’engage à mettre en œuvre sérieusement l’Agenda 2030 sur le développement durable, s’apprêtant à coopérer avec l’ONU et d’autres pays dans la promotion du droit au développement de toutes les nations et de tous les peuples, afin d’assurer "ne laisser personne en arrière".

VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante