20/03/2020 19:21
La situation épidémique se déroule rapidement et de manière compliquée dans des pays du monde, notamment en Europe et aux États-Unis où abritent de nombreux étudiants vietnamiens, ont estimé les membres du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19.
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (centre) lors de la réunion du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19, le 20 mars à Hanoï.
Photo: VNA/CVN

Lors d’une réunion tenue ce vendredi 20 mars à Hanoï, les membres du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19 ont convenu de se concentrer sur la préparation des ressources humaines et des conditions d’infrastructure pour la quarantaine lorsque l'épidémie éclaterait à plus grande échelle.

Présent à la réunion, le général de brigade Nguyên Xuân Kiên, chef du Département de la médecine militaire du ministère de la Défense, a déclaré que son ministère avait été chargé de prendre en charge la quarantaine des patients, en coordination avec les ministères de la Santé et de la Police et les localités  dans tout le pays. L'armée a établi 140 points de quarantaine à travers le pays, avec la capacité de recevoir plus de 40.000 cas. Actuellement, environ 10.000 personnes sont placées en confinement dans les zones militaires.

Soulignant le rôle important de l'armée dans le processus de confinement, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19, a demandé aux unités militaires de continuer à respecter les règlementations de quarantaine du ministère de la Santé.

Il a demandé au secteur de la santé de mettre en œuvre des mesures énergiques pour saisir la situation sanitaire de chaque citoyen ; d’encourager les gens à faire déclaration médicale volontaire ; d’accorder une attention particulière aux personnes vulnérables, notamment les handicapés ; de recommander la restriction de voyages.

Selon les membres du comité, il est indispensable pour le secteur de la santé d’augmenter les achats d'équipements et de matériaux médicaux nécessaires au service des tests ; de former les ressources humaines pour les tests ; d’importer de kits de test rapide ; d’accélérer la production de fournitures médicales afin de répondre aux exigences dans le futur.

Le comité vient de publier un document N°1338/CV-BCD sur le confinement des personnes venues des pays et territoires épidémiques.

Les agents de bord doivent guider les passagers pour terminer leur déclaration médicale à bord de l'avion, outre la mesure de la température corporelle. En cas de congestion à l'aéroport, le contrôle médical sera effectué dans les lieux de confinement concentrés.

Dans les cas où les lieux de confinement concentrés surchargés, il faut appliquer le confinement à domicile, avec une surveillance médicale stricte.

Le comité a également proposé aux ministères concernés, aux comités populaires des villes et provinces d'étendre les lieux de confinement et de coordonner étroitement avec le ministère de la Défense pour recevoir les personnes isolées, au cas où les zones de l'armée seraient surchargées.

À 17h00 du 20 mars 2020, le Vietnam a détecté 85 cas de COVID-19, dont 17 ont été guéris et ont quitté l’hôpital. Le monde a signalé 245.626 cas de COVID-19 dans 177 pays et territoires, dont 10.048 décès.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).