14/10/2020 15:59
La pandémie de COVID-19 pourrait durer jusqu’à la fin de 2021 et le Vietnam restera donc vigilant. C’est ce qu’a déclaré mardi 13 octobre le ministre de la Santé par intérim Nguyên Thanh Long lors d’une conférence sur les mesures préventives anti-COVID-19 à adopter au cours de la saison hiver-printemps.
>>COVID-19 : aucun cas de transmission locale depuis 42 jours
>>Le Vietnam enregistre trois nouveau cas exogènes de coronavirus
>>COVID-19 : aucune nouvelle infection n'est signalée au Vietnam le 13 octobre

Le ministre de la Santé par intérim Nguyên Thanh Long.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Bien que le pays n’enregistre aucune contamination locale depuis 42 jours, le risque de transmission extérieure est présent et une nouvelle vague d’infection pourrait survenir. Il est impératif de se tenir prêt à toutes les situations et de maintenir une vigilance maximale, a souligné le ministre de la Santé par intérim Nguyên Thanh Long.

L’augmentation des cas quotidiens a été signalée dans plusieurs pays et afin de se protéger, chaque province vietnamienne doit préparer son propre scénario de lutte adapté à ses conditions locales.

Le ministre par intérim a rappelé les cinq principes anti-COVID-19 adoptés au Vietnam : prévenir, détecter, retraçer, isoler les sources d’infection et traiter précocement les malades.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.