30/09/2021 10:10
Le Vietnam a exprimé sa préoccupation face à l'augmentation de la violence ainsi qu'à la détérioration de la situation humanitaire à Gaza, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Moyen-Orient tenue mercredi 29 septembre à New York.
>>Le Vietnam s'inquiète de la violence continue et de la discrimination raciale en Cisjordanie
>>Le Vietnam préoccupé par la situation à Gaza
>>Gaza évalue l'ampleur des dégâts, la diplomatie au chevet de l'après

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès  de l'ONU.
Photo : VNA/CVN

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a appelé toutes les parties concernées à faire preuve de la plus grande retenue, à prendre des mesures pour protéger les civils, en particulier les femmes et les enfants, et à faciliter le dialogue et la négociation de paix.

Il s’est également préoccupé de la politique de colonisation constante des autorités israéliennes, car il s'agit d'une activité violant le droit international et les résolutions connexes de l'ONU, compromettant la perspective d'une solution à deux États.

Il a salué les récents contacts entre le gouvernement israélien et l’Autorité palestinienne, espérant que ces contacts et cette coopération pourront tracer la voie à des dialogues et des négociations significatives, contribuant ainsi à créer un climat de confiance entre les parties et à relever des défis communs dans de nombreux domaines.

Le diplomate vietnamien a ensuite souligné la nécessité de garantir un accès régulier à l’entrée et à la sortie de Gaza, notamment à des fins humanitaires et de reconstruction. 

Il a enfin appelé les donateurs internationaux à augmenter le niveau d’assistance et de réponse humanitaire dans le territoire palestinien occupé. 

Il a réaffirmé le soutien à une solution des deux États et à l’établissement d’un État de Palestine indépendant et souverain.

Débris après un conflit entre Israël et le mouvement Hamas, à Gaza, en juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a regretté la poursuite de la violence, indiquant que 27 personnes ont été tuées et 4.814 personnes ont été blessées.

Il a appelé toutes les parties à mettre un terme aux actes de violence et à prendre des mesures pour protéger les civils, en particulier les enfants.

Les pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont également protesté contre les actes de violence et appelé Israël à cesser ses activités de colonisation en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, ainsi qu'à cesser immédiatement sa démolition et sa saisie des propriétés palestiniennes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.