08/02/2019 17:40
Le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano da Silva, a déclaré jeudi 7 février à l’ambassadrice et représentante permanente du Vietnam auprès de la FAO, Nguyên Thi Bich Huê, que le Vietnam restait un partenaire important de la FAO.
>>Lancement du programme d’action national "Faim Zéro" d’ici 2025

Le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, et la représentante permanente du Vietnam auprès de la FAO, Nguyên Thi Bich Huê, le 7 février à Rome.
Photo: Huy Thông/VNA/CVN

Le chef de la FAO, qui a reçu à Rome la diplomate vietnamienne venue lui présenter ses lettres de créance, a exprimé son admiration pour les réalisations du Vietnam en matière de développement, notamment dans la réduction de la pauvreté et la garantie de la sécurité alimentaire.

Il a également apprécié l’efficacité de la coopération entre le gouvernement vietnamien et la FAO, en particulier lorsque les deux parties viennent de célébrer le 40e anniversaire de la présence de la FAO au Vietnam, considérant qu’il s’agit d’un modèle de coopération fructueux qui a contribué significativement à la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations unies.

Le Docteur José Graziano da Silva s’est félicité de l’adhésion du Vietnam à l’Accord relatif aux mesures du ressort de l’État du port (PSMA), premier accord international contraignant à cibler spécifiquement la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Il s’est mis d’accord avec la proposition du Vietnam de renforcer la coopération, y compris l’assistance technique et l’application de hautes technologies dans ce domaine.

Développement durable de l'agriculture

De son côté, l’ambassadrice Nguyên Thi Bich Huê a hautement apprécié et remercié la FAO pour sa coopération et son soutien au Vietnam durant ces dernières années; affirmant que le pays contribuera plus activement aux activités de la FAO dans les temps à venir, en particulier dans les domaines correspondant à ses avantages et expériences tels que la riziculture et l’aquaculture, ainsi que la coopération Sud-Sud.

Elle a également indiqué que le Vietnam souhaite que la FAO continue à assister le Vietnam dans l’agriculture verte et intelligente, suffisamment compétitive et résiliente aux changements climatiques, contribuant ainsi à la garantie de la sécurité alimentaire, au développement économique et à l’amélioration des moyens de subsistance des habitants du pays.

La FAO est l’agence spécialisée des Nations unies qui mène les efforts internationaux vers l’élimination de la faim. Son objectif est d’atteindre la sécurité alimentaire pour tous et d’assurer un accès régulier et suffisant à une nourriture de bonne qualité permettant à tous, de mener une vie saine et active. Avec plus de 194 pays membres, la FAO travaille dans plus de 130 pays à travers le monde.

La FAO a commencé ses activités au Vietnam en 1978 et participé depuis à des centaines de projets dans le pays. Ces projets sont axés sur l’appui au développement agricole durable, à la sécurité alimentaire et à la nutrition, à la sylviculture et à l’aquaculture. Le Vietnam a désigné la FAO comme un partenaire stratégique important dans les domaines de l’agriculture et du développement rural.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Les touristes belges de plus en plus intéressés par le Vietnam Le Vietnam a participé au Salon du tourisme de Bruxelles, tenu du 7 au 10 février dernier, avec de nombreuses promotions uniques et attrayantes soutenues par l’ambassade du Vietnam en Belgique et Vietnam Airlines.