24/06/2020 18:48
"Nous pensons que l'économie vietnamienne se rétablira plus rapidement que la plupart des autres pays d'Asie du Sud-Est", ont déclaré les économistes de QNB Group - Banque nationale du Qatar, cité par Gulf Times. L'économie vietnamienne est très résiliente et reste un "dragon émergent" malgré la pandémie de COVID-19, ont-ils déclaré.
>>Post-COVID-19 : l’économie vietnamienne attire les investisseurs étrangers
>>COVID-19: une nouvelle guérison
>>Les entreprises à la recherche de nouvelles directions post-COVID-19

Le Vietnam a fait des progrès remarquables pour attirer les investissements étrangers.
Photo : CTV/CVN

Le Vietnam a connu une croissance régulière et une faible inflation ces dernières années, principalement en raison des efforts de réforme du gouvernement, des contraintes budgétaires et des mesures visant à renforcer le secteur bancaire. "L'augmentation des tensions commerciales mondiales et la volatilité dans les économies émergentes se sont fait sentir au Vietnam en 2019. Cependant, l'économie vietnamienne est très résistante." 

La fermeture rapide et efficace des frontières ainsi qu'un traçage des cas contacts ont permis au Vietnam de surmonter la pandémie plus rapidement que d'autres pays d'Asie du Sud-Est. Malgré cela, la croissance du PIB a fortement ralenti au premier semestre en raison de l'impact des mesures de confinement.

"Nous nous attendons à ce que l'économie vietnamienne se rétablisse plus tôt et plus rapidement que la plupart des autres pays, et ce pour deux raisons principales", ont déclaré les experts.

Premièrement, le Vietnam a considérablement assoupli la distanciation sociale et fermé les frontières. Les succès dans la prévention de la propagation du virus ont permis au Vietnam de commencer à se détendre dès avril. Les entreprises et les écoles ont rouvert, les transports locaux ont repris, y compris les vols intérieurs. Les données mobiles d'Apple et de Google montrent que le Vietnam est l'un des rares endroits au monde où la reprise est fondamentalement normale.

Deuxièmement, le renforcement de la chaîne d'approvisionnement profitera au Vietnam. Le COVID-19 a prouvé la vulnérabilité d'une chaîne d'approvisionnement mondiale trop ciblée.

Grâce à des réformes favorables au marché et à un nombre croissant d'accords de libre-échange, le Vietnam a fait des progrès remarquables pour attirer les investissements étrangers. Le pays s’affirme comme une option intéressante  pour les entreprises qui envisagent d'implanter ou de délocaliser des usines. "Par conséquent, nous pensons que l'économie du Vietnam se rétablira plus rapidement que la plupart des autres pays d'Asie du Sud-Est", ont réaffirmé des experts.

De nombreuses grandes multinationales opèrent déjà au Vietnam ou prévoient d'y investir. L'exemple le plus évident est Samsung, le plus grand investisseur étranger au Vietnam, avec un investissement déclaré de 17 milliards d’USD. Plus récemment, Samsung a commencé la construction au Vietnam d’un centre de R&D de 220 millions d’USD. En outre, des médias indiquent que Google, Dell, Amazon, Apple et Nintendo effectuent actuellement ou examinent activement des investissements. "L'autre grand succès de fabrication du Vietnam se situe dans le domaine des vêtements et chaussures".

Le groupe japonais YKK, premier fabricant de fermetures au monde, a mis en service fin 2019 sa deuxième usine valant 60 millions d’USD dans la province de Hà Nam. YKK rejoint la vague des grandes marques mondiales, dont Nike, Adidas, Uniqlo et H&M, qui ont établi des installations de production au Vietnam.

"Nous prévoyons un ralentissement au premier semestre et  une croissance  du PIB d'environ 2,1% le second semestre. Bien qu'il s'agisse du taux de croissance le plus faible du Vietnam depuis des décennies, il devrait toujours être beaucoup plus élevé que la plupart des autres pays ", ont déclaré des experts de QNB.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai