21/09/2015 14:22
Le Vietnam a considérablement réduit sa consommation de substances destructives de la couche d'ozone comme les chlorofluorocarbones (CFC), les HCFC (hydrochlorofluorocarbones) et les halons depuis sa participation au Protocole de Montréal en janvier 1994.
>>Le mois dernier a été le mois d'août le plus chaud jamais enregistré
>>Dà Nang : mise en œuvre du projet «Calculator 2050»

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement interdit l'importation des substances contenant des CFC et s’efforce de stopper la consommation des HCFC d'ici à 2030 au Vietnam. Photo : Net/CVN

Quelque 3,6 tonnes de CFC-11 dans l'industrie textile, 5,8 tonnes de CFC-12 dans l’utilisation de climatisation automobile et 40 tonnes de CFC dans les équipements  de climatisation commerciale sont émises en moins chaque année, a annoncé le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement à l’occasion de la Journée internationale pour la préservation de la couche d'ozone (16 septembre).

À compter du 1er septembre, le ministère a interdit l'importation des substances contenant des CFC et s’efforce de stopper la consommation des HCFC d'ici à 2030 au Vietnam.

Le Protocole de Montréal est un accord international visant à réduire de moitié des substances qui appauvrissent la couche d'ozone. Il a été signé par 24 pays et par la Communauté économique européenne en septembre 1987.

Il impose la suppression de l’utilisation de CFC, de halons et de tout autre ODC  (ozone-depleting chemicals) synthétique.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.