25/03/2018 22:40
Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong a effectué une visite de travail de quatre jours, du 21 au 24 mars, en Union européenne (UE) et en Belgique pour promouvoir la coopération agricole avec ces deux partenaires.


>>Le Vietnam est déterminé au développement durable des produits aquatiques
>>Pêche : l'UE veut que le Vietnam prenne des engagements dans des actions concrètes
 

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong (gauche) et le Commissaire européen en charge de l'Environnement, des Affaires Maritimes et de la Pêche, Karmenu Vella. Photo : VNA/CVN


La visite du ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong vise aussi à démontrer les efforts déployés par le Vietnam pour faire campagne afin d'enlever le "carton jaune" émis par la Commission européenne à son encontre pour ses pratiques de pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

Durant son séjour en Europe, Nguyên Xuân Cuong a poussé à la levée par l'UE du "carton jaune",  imposé au Vietnam le 23 octobre 2017 en raison de son incapacité à respecter les exigences de prévention de la pêche INN. 

Lors de sa rencontre avec Karmenu Vella, Commissaire européen en charge de l'Environnement, des Affaires maritimes et de la Pêche, Nguyên Xuân Cuong a présenté les recommandations de la Commission européenne sur la pêche INN au Vietnam, soulignant les efforts du pays pour lutter contre cette situation. 

Il a exprimé son espoir d'une coopération renforcée entre le Vietnam et l'UE dans la lutte contre la pêche INN ; et la mise en œuvre de l'Accord de partenariat volontaire (VPA) du Plan d'action sur l'application de la législation forestière, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT), et de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). 

Le 23 octobre 2017, la Commission européenne a émis un "carton jaune", en guise de premier avertissement, à l'encontre du Vietnam pour ses pratiques de pêche jugées illégales. Après ce "carton jaune", le Vietnam a six mois pour pallier les manquements notifiés, à la suite desquels la Commission peut soit lever l'avertissement, donner une prolongation ou proposer au Conseil de durcir le ton. 

Le ministre vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural a également eu une séance de travail avec le commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural, Phil Hogan, au cours de laquelle il a souligné le rôle important de l'UE, en tant que partenaire de confiance, investisseur important et fournisseur de connaissances du Vietnam dans le secteur agricole. 
 

Le Vietnam a mis en place des améliorations concrètes suivant les recommandations de l’UE. Photo : Dinh Van Nhiêu/VNA/CVN


Soulignant l'importance de l'Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA), il a suggéré que les deux parties ratifient rapidement cette convention pour stimuler le commerce bilatéral, dont les activités d’import-export de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques du Vietnam. 

Le ministre vietnamien a demandé à l'UE de prendre en considération les conditions pratiques des pays en développement comme le Vietnam lors de son évaluation et de son inspection du système de contrôle de la sécurité des produits aquatiques. 

Concernant les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS), les deux parties ont convenu de tenir plus de dialogues pour discuter des contenus de ces dernières et de la manière d’application des réglementations des SPS dans l'EVFTA. 

Lors d'une autre réunion avec Alain Cadec, président de la Commission de la Pêche du Parlement européen, Nguyên Xuân Cuong a présenté les mesures prises par le Vietnam pour lutter contre la pêche INN. Il a également demandé l'aide de l'UE et de Alain Cadec en particulier pour accélérer le processus de mise en œuvre des mesures contre la pêche INN. 

La Belgique considérait le Vietnam comme un partenaire prioritaire

Lors de son séjour à Bruxelles, Nguyên Xuân Cuong a également rencontré le ministre fédéral belge de l'Agriculture, Denis Ducarme, pour discuter des mesures de renforcement de la coopération agricole avec ce pays européen. 

Les deux ministres ont convenu de promouvoir la coopération d’investissement dans l'agriculture. Nguyên Xuân Cuong a suggéré à la Belgique  d'aider le Vietnam à avoir accès aux normes et aux réglementations belges et européennes dans l’agriculture. 

Denis Ducarme, de son côté, a déclaré que la Belgique considérait le Vietnam comme un partenaire prioritaire dans les temps à venir, avant d’exprimer sa conviction que les relations de coopération bilatérale dans l’agriculture se développeraient vigoureusement dans l’avenir.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.