30/04/2021 17:21
Le président Nguyên Xuân Phuc est allé vendredi matin 30 avril à la ville de Dà Nang pour inspecter la prévention et le contrôle de l’épidémie de COVID-19 dans cette ville du Centre, l'un des principaux centres touristiques à plus haut risque de contamination du coronavirus.
>>Cinq cas de COVID-19 transmis au pays ont été signalés le 29 avril
>>COVID-19 : huit nouveaux cas importés détectés l’après-midi du 28 avril
>>Hanoi lève l'avertissement au plus haut niveau

Le président Nguyên Xuân Phuc examine la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19 à l'hôpital des maladies pulmonaire de Dà Nang.
Photo : VNA/CVN

En visitant l'hôpital des maladies pulmonaires de Da Nang, le chef de l'État a insisté sur la situation compliquée de la pandémie dans le monde et a demandé de renforcer les mesures de prévention de l’épidémie car le Vietnam partage la frontière avec plusieurs pays qui enregistrent une augmentation des cas d’infection.

Après avoir réitéré sa propre phrase "Combattre l'épidémie, c'est combattre l'ennemi", le président Nguyên Xuân Phuc a ordonné au ministre de la Santé et à la ville de Dà Nang de promouvoir le contrôle des personnes entrant dans le pays depuis l’étranger, de renforcer le traçage des contacts et de préparer les plans de prévention et de contrôle de l’épidémie.

Le président a demandé à la population de continuer à respecter strictement le message 5K : "Khâu trang" (masque), "Khu khuân" (désinfection), "Khoang cach" (distance), "Không tu tâp" (pas de rassemblements), "Khai bao y tê" (déclaration de santé). Il a également recommandé à Dà Nang et au ministère de la Santé d'élargir la vaccination contre l’épidémie de COVID-19, et aux localités de considérer le travail de prévention et de lutte contre l'épidémie une une priorité importante.

Face à la détection de nouveaux cas de contamination locale, plusieurs villes vietnamiennes intensifient immédiatement les mesures drastiques contre la propagation du coronavirus.

À Hanoï, deux personnes ayant eu des contacts directs avec le 2911e patient (F1) auraient été testées positives une fois pour le SARS-CoV-2. Ce sont des travailleurs de la zone industrielle de Thang Long, dans le district de Dông Anh.

Lors d'une réunion tenue vendredi matin 30 avril, le vice-président du Comité populaire municipal, Chu Xuân Dung, a demandé aux autorités du district de Dông Anh et aux dirigeants de la zone industrielle de Thang Long d'accélérer le traçage des contats étroits avec des cas confirmés pour détecter les F1 et F2 avant 17h00 le même jour.

En même temps, dans la province de Hà Nam (au Nord), deux nouveaux cas et un cas suspecté de COVID-19 liés au foyer épidémique dans la commune de Dao Ly, le district de Ly Nhân, ont été confirmés. Avec ce chiffre, le nombre de patients liés à ce foyer épidémique est passé à sept. Tous les cas d’infection et 160 cas F1 à Hà Nam ont été mis en quarantaine.

Dans le cadre des efforts de lutter contre la propagation de l’épidémie, Hô Chi Minh-Ville a décidé de suspendre les activités des prestataires des services de karaoké, de discothèque et de bar depuis le 30 avril 2021 à partir de 18h jusqu'à nouvel ordre, après avoir enregistré un nouveau cas dans l’arrondissement de Binh Tân.

Le président du Comité populaire municipal, Nguyên Thanh Phong, a demandé aux autorités compétentes d’aider les gens à mettre en place des dossiers médicaux électroniques pour faciliter la recherche et le traçage des contacts.

Les arrondissements, districts, services et secteurs doivent également réviser la mise en quarantaine pour éviter la contamination croisée dans les zones de quarantaine concentrée, a-t-il exhorté.

VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.