16/02/2017 00:29
"Afin de faire face à l'évolution complexe des épidémies mondiales, le Vietnam doit prendre des mesures pour contrôler et empêcher la propagation des maladies telles que grippe aviaire, Ebola ou encore MERS-CoV", a indiqué, le 15 février à Hanoï, Trân Dac Phu, chef du Département de la médecine préventive, lors d'une réunion sur le déploiement du travail de prévention et de lutte contre les épidémies de la région Nord en 2017.
>>Hô Chi Minh-Ville utilisera le SIG contre les maladies infectieuses
>>L'État apprécie les contributions des cadres de la santé préventive
>>Renforcement des mesures de prévention et de lutte contre Zika

Vaccination des volailles pour la lutte contre la grippe aviaire.
Photo : Thanh Liêm/VNA/CVN

Pour prévenir les épidémies, en 2017, le secteur de la santé continuera de renforcer le système de surveillance dans les postes frontaliers, les établissements de santé et au sein de la communauté, d'améliorer les compétences de détection précoce de certaines maladies et le système de dépistage des maladies infectieuses pour la période 2016-2020. Il poursuivra la création des Bureaux de réponse aux états d'urgence en matière de prévention et de lutte contre les épidémies (Emergency Operation Center-EOC) dans certaines provinces, l'amélioration du taux de couverture vaccinale, etc.

En 2016, le pays a recensé 110.876 cas de dengue, soit une baisse de 19% en glissement annuel, dont 36 mortels, 45.000 cas de maladie main-pied-bouche (-19,3%). Le Vietnam a enregistré 219 cas d'infection au virus Zika en 2016 et 13 cas en 2017.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.