09/10/2020 22:24
Le Vietnam rendra hommage aux organisations et aux particuliers ayant apporté de grandes contributions à la conservation de la faune au cours de la période 2010-2020.
>>Financement de 2.500 milliards de dôngs pour une enquête sur l'environnement marin
>>Le MONRE pousse le projet d’amélioration de la gouvernance foncière

Un vooc chà và (douc à pattes rousses) sur la péninsule de Son Trà, à Dà Nang (Centre).
Photo: Trân Lâm/VNA/CVN

Le programme d'honorer les protecteurs de la faune, annoncé par le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement (MoNRE), sélectionnera cinq individus et 10 collectifs parmi toutes les organisations et individus qui travaillent à la préservation de la biodiversité à travers le pays.

Le comité d’organisation recevra les dossiers d’ici la fin de l’année.

La cérémonie de remise des prix devrait avoir lieu au deuxième trimestre 2021 à l’occasion de la Journée internationale de la biodiversité.

Le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Vo Tuân Nhan, a déclaré que 2020 était une étape importante dans la mise en œuvre des objectifs liés à la biodiversité dans le Plan stratégique sur la biodiversité pour 2011-2020.

À ce jour, la couverture forestière du Vietnam atteint 41,89%, soit plus de 13,8 millions d’hectares. Le pays possède 173 zones de conservation d’une superficie totale de plus de 2.500 hectares, dont 33 parcs nationaux et 66 réserves naturelles.

Selon le sixième rapport national sur la biodiversité, le Vietnam compte désormais 51.400 espèces de faune et de flore, dont environ 7.500 souches de micro-organismes, 20.000 espèces de flore, 10.900 d’animaux terrestres et 2.000 d’invertébrés et de poissons d’eau douce.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.