31/03/2018 00:24
La Commission antidumping australienne (ADC) a mis fin à son enquête d’un an sur le dumping de barres d’acier enroulées exportées vers l’Australie.
>>L’Australie n’applique pas de droit antidumping aux bobines d’acier vietnamiennes
>>Acier et aluminium : nouvel entretien entre Justin Trudeau et Donald Trump
>>Commerce de l’acier et de l’aluminium : le Vietnam réagit aux restrictions américaines


 
Le Vietnam exporte une grande quantité d'acier vers l'Australie.
Photo : VNA/CVN

Dans son rapport final n°416 publié le 26 mars, la Commission a conclu que "la marge de dumping pour Hoà Phat, et pour tous les autres exportateurs du Vietnam, est négative". 

La conclusion de l’ADC a également défini la marge de dumping pour les exportations de la République de Corée et de l’Indonésie à 20,9% et 16% respectivement. 

Selon les règlements de l’Organisation mondiale du commerce et de la Loi australienne sur le commerce, le dumping de marchandises importées dans le pays avec une marge de moins de 2% ne serait pas considéré comme du dumping. L’acier vietnamien exporté vers l’Australie a une marge de dumping de moins de 2%. 

La décision de l’ADC est une bonne nouvelle pour les aciéristes vietnamiens car l’Australie est un marché de l’acier potentiel. 

Un représentant du groupe Hoà Phat a déclaré avoir coopéré avec les agences concernées et l’ADC pour répondre aux questions et fournir des informations et documents pertinents pour un examen direct en août 2018. 

Le groupe a également présenté les arguments du demandeur contre une requête déposée par OneSteel Manufacturing Pty Ltd. 

L’ADC a conclu que le gouvernement vietnamien ne soutenait pas les tarifs d’électricité et les intrants pour les producteurs d’acier, y compris le groupe Hoà Phat, et qu’il n’existait pas de situation particulière sur le marché des barres d’acier enroulées au Vietnam. 
  
Elle a utilisé la méthode normale de comparaison des prix sur le marché local et les prix à l’exportation pour définir la marge de dumping. Elle a décidé de mettre fin à l’enquête car les exportations sidérurgiques vietnamiennes n’avaient pas porté préjudice à l’industrie sidérurgique australienne. 

À la suite d’une demande de OneSteel Manufacturing Pty Ltd, l’ADC avait ouvert, le 7 juin 2017, une enquête sur le prétendu dumping de barres d’acier enroulées exportées vers l’Australie en provenance de l’Indonésie, de la République de Corée et du Vietnam. 

OneSteel avait prétendu que les marchandises étaient exportées vers l’Australie à des prix inférieurs à leur valeur normale et que le dumping avait nui à l’industrie sidérurgique australienne en raison du fléchissement de ses ventes, de ses parts de marché et de ses bénéfices. 

L’année dernière, le groupe Hoà Phat at expédié 36.000 tonnes de barres d’acier et de barres d’acier enroulées vers l’Australie. Le groupe a exporté quelque 42.000 tonnes d’acier en Australie au cours des trois premiers mois de cette année. 

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.