29/10/2019 22:08
Depuis l’avertissement adressé par la Commission européenne au Vietnam au sujet de ses pratiques de pêche en octobre 2017, le pays a pris diverses mesures pour régler le problème et récolté des résultats positifs.
>>Le Vietnam réalise efficacement les recommandations de l’UE
>>Pêche INN : un vice-Premier ministre travaille avec Kiên Giang
>>Lutter contre la pêche illicite, une priorité absolue

Le Vietnam prend de nombreuses mesures pour la lutte contre l'INN.
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Dès novembre 2017, le Vietnam a finalisé et adopté la Loi sur la pêche, institutionnalisant les recommandations de la Commission européenne (CE)  sur la prévention de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

À la suite de l’adoption de la loi, un système de documents juridiques guidant son application a été mis en place, comprenant deux décrets gouvernementaux, une décision du Premier ministre et huit circulaires du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MARD).

En particulier, le 20 mai 2019, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a publié la décision N°596/QD-TTg portant création du Comité national de pilotage de la lutte contre la pêche INN, présidé par le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, avec des membres comprenant des dirigeants des ministères concernés, des secteurs et des 28 localités côtières.

Commentant les résultats des mesures prises, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Phùng Duc Tiên, a déclaré que le Vietnam s’efforçait de mettre en œuvre quatre solutions suggérées par la CE, notamment l’achèvement du cadre juridique, la mise en place de systèmes de surveillance des navires de pêche afin de contrôler leurs opérations, l’application de la loi et la traçabilité de l’origine des produits aquatiques.

Le responsable a indiqué que les efforts du pays pour compléter le système juridique ont été illustrés dans la Loi sur la pêche de 2017 et dans les documents guidant son application, notant que toutes les localités ont été équipées de systèmes de surveillance pour superviser, contrôler et gérer les opérations des navires de pêche.

Les conseils de gestion des ports de pêche sont actifs dans la traçabilité de l’origine des produits aquatiques, a-t-il déclaré, ajoutant que le MARD avait classé le système portuaire en deux types pour faciliter le travail et qu’il avait inclus les installations de stockage et les entrepôts frigorifiques appropriés dans sa planification.

Renforcer la communication

Les activités de communication ont également été privilégiées pour sensibiliser les pêcheurs au respect de la Loi sur la pêche de 2017 et à la pêche responsable, a indiqué le vice-ministre Phùng Duc Tiên.

Selon le MARD, à compter du début de 2018, aucun navire vietnamien n’a pêché illégalement dans le Pacifique.

Dans le même temps, les localités ont intensifié les contrôles des navires de pêche en partance ou en escale dans les ports, conformément aux réglementations, notamment en matière de sécurité.

Certaines ont même appliqué des sanctions sévères à l’encore des navires contrevenants, par exemple en révoquant leurs licences sans en accorder de nouvelles. La patrouille et l’inspection des pêcheries ont également été coordonnées de manière efficace entre les organismes chargés de l’application de la loi en mer.

Des responsables du secteur de l'aquaculture contrôlent un équipement de contrôle dans un bateau de pêche à Binh Dinh (Centre).
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN

Depuis 2018 jusqu’à présent, le MARD a envoyé 18 missions de travail à divers niveaux pour examiner et diriger des activités contre la pêche INN dans différentes localités.

Questionnée le 17 novembre par la presse sur la visite au Vietnam de la CE dans le but d’évaluer les efforts du pays dans l’exécution des recommandations de la CE relatives à la lutte contre la pêche INN, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, a déclaré que les officiels de la Direction générale des affaires maritimes et de la pêche (DG - MARE) travaillera au Vietnam du 4 au 14 novembre. Ils devraient se rendre dans plusieurs localités pour vérifier l’application de cet avertissement.

Mettre en œuvre des solutions

Ces derniers temps, les agences, les localités et les organisations vietnamiennes ont mis en œuvre de manière énergique des solutions pour construire un secteur de la pêche durable et responsable, et juguler la pêche INN sur la base des recommandations de la CE, a-t-elle souligné.

Le Vietnam est disposé à se coordonner avec la CE dans la lutte contre la pêche INN, a encore affirmé la diplomate.

La Direction des pêches a indiqué que la lutte du Vietnam contre la pêche INN avait donné des résultats notables, notamment la légalisation des réglementations internationales et régionales dans la Loi sur la pêche de 2017 et les documents d’instruction pertinents, et l’amélioration de la sensibilisation des agences de gestion de la pêche, des pêcheurs et des entreprises à l’importance de la prévention de la pêche INN.

La violation et la pêche illégale par les navires de pêche et les pêcheurs dans les eaux des pays du Pacifique ont cessé. De nombreuses provinces et villes ont supprimé ou réduit le nombre de navires de pêche et de pêcheurs pratiquant la pêche illégale dans des eaux étrangères.

L’inspection et le contrôle des navires de pêche opérant en mer et les inspections portuaires ont connu des progrès, tandis que les activités de coopération internationale dans le domaine de la pêche sont encouragées. Le Vietnam adhère activement aux traités et conventions internationaux en faveur d’une pêche moderne, responsable et durable, et les met en œuvre.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.