09/04/2020 23:59
Le Vietnam, en tant que président de l'ASEAN 2020, a promu de manière proactive les efforts conjoints du bloc régional dans la lutte contre le COVID-19 dans l’esprit "cohésif et réactif", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung lors d'une conférence de presse à Hanoï le 9 avril.
>>Médecine militaire : l’ASEAN discute de la coopération pour lutter contre le COVID-19
>>Les États-Unis aident les pays de l’ASEAN à faire face au COVID-19

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung.
Photo : VNA/CVN
Après avoir consulté les dirigeants de l'ASEAN, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a publié la déclaration du président de l'ASEAN le 14 février, affirmant la haute détermination et l'engagement politique du bloc pour contrôler la pandémie. C'est ce qu'a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung.

Le Conseil de coordination de l'ASEAN, composé des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN, a tenu deux sessions les 20 mars et 9 avril sous la présidence du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh, pour discuter des mesures à prendre afin de renforcer la collaboration au sein du bloc et avec ses partenaires.

Des mécanismes d'intervention d'urgence dans l'ASEAN et ses partenaires, à savoir la Chine, le Japon et la République de Corée (ASEAN + 3) ont été lancés juste après l'épidémie.

Les ministres de la Défense de l'ASEAN, les ministres de l'Economie et les ministres chargés du Tourisme ont publié des déclarations et convenu de mesures d'action pour freiner la propagation du nouveau coronavirus SARS-CoV-2.

En tant que président de l'ASEAN 2020, le Vietnam a poussé la création et l'organisation de la téléconférence du groupe de travail du Conseil de coordination de l'ASEAN sur les urgences de santé publique le 31 mars afin de prendre des mesures pour mettre en œuvre la coordination intra-bloc contre COVID-19 dans le temps à venir.

Les recommandations spécifiques comprenaient la maîtrise de la propagation de la pandémie; soutenir les personnes touchées dans les pays de l'ASEAN, y compris celles qui vivent, travaillent et étudient dans leurs États membres respectifs et dans les pays tiers; et atténuer l’impact de la maladie sur le développement socioéconomique.

Les pays de l'ASEAN se sont également engagés à renforcer la solidarité et l'entraide, à partager les efforts et à renforcer la résilience pour faire face à la pandémie.

Lors de la réunion du Conseil de coordination de l'ASEAN, les ministres ont convenu de tenir en ligne le sommet spécial de l'ASEAN et le sommet spécial de l'ASEAN + 3 sur la réponse au COVID-19, le 14 avril. Les événements seront présidés par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président de l'ASEAN et président de l'ASEAN + 3.

Les dirigeants des pays devraient adopter une déclaration commune du Sommet spécial de l'ASEAN et une autre du Sommet spécial de l'ASEAN + 3 sur la réponse au COVID-19 réaffirmant leur ferme engagement et leur détermination à prévenir et éliminer les risques de la pandémie qui menacent la vie des personnes et la stabilisation économique des États membres.

En réponse aux questions des journalistes sur l'évaluation de la coopération des États-Unis et de la Chine avec l'ASEAN dans la lutte contre le COVID-19, le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, qui est à la tête de la réunion des hauts responsables de l'ASEAN au Vietnam, a déclaré que le Vietnam soutenait ces deux pays dans la promotion de leur rôle dans le monde, ajoutant que le pays coopère également avec les deux pays depuis le début du combat.

Des engagements forts
de la Chine et des États-Unis


Dans le cadre de l'ASEAN, la Chine a été le premier pays, puis les États-Unis et l'Union européenne (UE), à avoir eu les premières rencontres avec le bloc dans cet effort conjoint. C'est l'espoir et la volonté des pays de l'ASEAN de renforcer les partenariats avec ces pays.

"Nous avons reçu des engagements très forts de la Chine et des États-Unis pour soutenir et s’unir avec l'ASEAN dans la lutte contre la pandémie", a-t-il déclaré.

En ce qui concerne l'organisation des réunions sous la présidence de l'ASEAN pour l'année 2020, M. Dung a déclaré que les développements complexes de COVID-19 ont forcé le report du 36e sommet de l'ASEAN et du sommet des dirigeants de l'ASEAN et de la Nouvelle-Zélande du 8 au 9 avril à fin juin dans le centre ville de Da Nang.

Comme il est impossible de prédire la fin de la pandémie, le Vietnam doit préparer des plans tels que la tenue de réunions en ligne, a-t-il ajouté.

Fondée en 1967, l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) regroupe le Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

La pandémie s'est propagée à tous les pays membres de l'ASEAN avec un total de plus de 14 000 cas d'infection, dont 493 décès.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...