23/10/2017 13:30
Le Vietnam a remporté une médaille de bronze et cinq certificats professionnels à la 44e édition du concours mondial des métiers, qui a eu lieu aux Émirats arabes unis.
>>Le Vietnam au concours mondial des métiers en Allemagne

Trân Nguyên Ba Phuoc, de l’Université de l’Industrie de Hô Chi Minh-Ville, a remporté la médaille de bronze du concours mondial des métiers.
Photo : MTIAS/CVN

La médaille de bronze de la délégation vietnamienne est revenue à Trân Nguyên Ba Phuoc, de l’Université de l’Industrie de Hô Chi Minh-Ville, pour ses solutions logicielles dans les technologies de l’information. C’est la deuxième fois consécutive que le Vietnam gagne la médaille de bronze au concours mondial des métiers.

Selon le Département général de l’éducation professionnelle relevant du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, cinq candidats vietnamiens ont également obtenu des certificats de compétences excellentes. Il s'agit de Nguyên Van Tuân (technique de génie mécanique CAD), Nguyên Tât Toai (commande dans l’industrie), Tông Tho Hoa (métier de construction des briques), Chu Van Tuoi (installation électrique) et Vu Hoàng Trinh (métier culinaire).

En 2015, la délégation vietnamienne avait également remporté, pour la première fois, la médaille de bronze lors de la 43e édition du concours mondial des métiers qui se tenait à Sao Paulo, au Brésil. Nguyên Duy Thanh l’avait obtenu pour des solutions logicielles dans les technologies de l’information.

La 44e édition du concours mondial des métiers a eu lieu du 8 au 19 octobre, réunissant près de 1.300 candidats venus de 58 pays et territoires. Les candidats se sont affrontés dans 51 métiers, dont 49 métiers officiels et deux métiers de démonstration.

La 45e édition du concours mondial des métiers aura lieu en Russie en 2019.
 
NDEL/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.