23/02/2019 20:25
Ces derniers temps, les dirigeants vietnamiens ont affirmé à plusieurs reprises que le Vietnam était prêt à contribuer à la promotion du dialogue et de la coopération entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les parties, pour construire une paix durable sur la péninsule coréenne.
>>Le président Trump annonce la tenue du sommet États-Unis - RDPC à Hanoï
>>Le Vietnam appelle à la dénucléarisation en péninsule coréenne

L'ancien ambassadeur du Vietnam en RPDC, Duong Chinh Thuc.
Photo: Soha/CVN

C’est ce qu’a constaté Duong Chinh Thuc, ancien ambassadeur du Vietnam en RPDC, en donnant ses évaluations sur le 2e Sommet entre les États-Unis et la RPDC qui aura lieu fin février au Vietnam.

Selon Duong Chinh Thuc, le premier Sommet à Singapour n’avait pas abouti à des accords qualifiés de "tournant". C’est pourquoi le second devrait aboutir à des résultats concrets afin d’accroître le prestige des deux parties, a-t-il indiqué.

D’après l’ancien ambassadeur, la décision de se rencontrer montre que les deux parties étaient certainement parvenues à des accords lors de la rencontre entre Kim Yong-chol, vice-président du Comité central du Parti du Travail de Corée, et le président américain Donald Trump, ainsi que lors de l’entretien entre Kim Yong-chol et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, dans le cadre de la visite aux États-Unis de Kim Yong-chol en janvier dernier; comme lors des pourparlers en Suède entre Choe Son-hui, vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères, et Stephen Biegun, l'émissaire américain pour la RPDC.

Les dirigeants américains et nord-coréens ont tous apprécié les résultats de ces rencontres et se sont montrés optimistes sur de belles perspectives. Les parties avaient envie d’œuvrer pour réaliser des avancées.

Duong Chinh Thuc a souligné que la réunification était l’espoir constant des habitants sur la péninsule coréenne, mais dans l’immédiat, ils voulaient la paix et la stabilité durable pour se concentrer sur le développement socio-économique.

S’agissant des relations entre le Vietnam et la RPDC, Duong Chinh Thuc a rappelé les visites bilatérales, dont celle du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, en RPDC du 12 au 14 février 2019.

Ces visites montrent que les relations entre les deux pays sont en train de se développer, a-t-il affirmé, ajoutant que la dénucléarisation de la péninsule coréenne et les résultats des sommets entre les États-Unis et la RPDC créeront une ambiance favorable au développement de la coopération entre la RPDC et le Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.