12/09/2017 11:36
L’exercice cybersécurité 2017 de l’équipe d'intervention en cas d'urgence informatique de l’ASEAN (ASEAN CERT Incident Drill 2017-ACID) a été organisé lundi 11 septembre à Hanoï par l’Equipe d'intervention en cas d'urgence informatique du Vietnam ((Vietnam Computer Emergency Response Team-VNCERT). C’était la 12e fois que le Vietnam participe à l’ACID.
>>Le chef de l'État demande d’assurer la sécurité du réseau
>>L'Iran et la Thaïlande vont coopérer en matière de technologies de l'information et de sécurité informatique
>>Des pirates exigent des millions de dollars de la chaîne HBO

Cet exercice a réuni de 15 équipes venues des pays d’Asie du Sud-Est, d’Inde, du Japon, de République de Corée, d’Australie. Les participants ont été mis à jour des dernières tendances de la cybersécurité ainsi que les résultats des recherches sur les cyberattaquants et la mise en place des plans de réaction aux incidents.

L’exercice cybersécurité 2017 de l’équipe d'intervention en cas d'urgence informatique de l’ASEAN a été organisé lundi 11 septembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le vice-ministre de l’Information et de la Communication Nguyên Thanh Hung a affirmé que l’ACID 2017 visait à maintenir les canaux de communication entre les pays régionaux ainsi qu’à renforcer les compétences de leur force de réaction à des situations réelles, en particulier les compétences en matière de mise en œuvre des enquêtes et d’analyse des codes malveillants.

L’ACID 2017 a été déployé dans trois grandes villes Hanoi, Dà Nang et Hô Chi Minh-Ville sous la coordination de VNCERT. Cet exercice a attiré également la participation des entreprises fournissant des services de télécommunication, d’information et de sécurité de la technologie de l'information, dont BKAV, Viettel, VNPT, CMC Infosec et VNPT Technology. Jusqu’au 8 septembre 2017, VNCERT a détecté 1.762 sites internet trompeurs, 4.595 sites infectés qui avaient diffusé des logiciels malveillants.

VNCERT est membre de l'équipe d’Asie Pacifique d'intervention en cas d'urgence informatique (APCERT). Il se compose de 124 unités et de 500 techniciens. Le centre a détecté des millions d'adresses IP infectées et contrôlées par des ordinateurs hôtes situés à l'extérieur du Vietnam. Il a également retrouvé plus de 18.000 sites Web infectés qui ont propagé des logiciels malveillants sur Internet, dont 88 sites Web d'agence d'État.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.