17/04/2020 23:44
Par délégation du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, le vice-ministre des Affaires étrangères, Tô Anh Dung, a remis symboliquement au gouvernement et au peuple suédois 100.000 masques antibactériens en tissu fabriqués au Vietnam pour les soutenir dans la lutte anticoronavirus.
>>Le Vietnam promet son aide à Cuba dans la lutte anti-coronavirus
>>Le Vietnam offre des matériels médicaux au Cambodge pour la lutte anti-COVID-19

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Tô Anh Dung (droite) remet symboliquement au gouvernement et au peuple suédois 100.000 masques antibactériens en tissu fabriqués au Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Le responsable a déclaré que le Vietnam appréciait hautement les efforts du gouvernement suédois en réponse à la pandémie et que le pays se tenait prêt à coopérer, à échanger des expériences et à se joindre à d’autres pays, dont la Suède, dans le combat contre le COVID-19.

Il a souligné l’importance de la coopération et de la solidarité internationales pour assurer la santé de la population, et a remercié la Suède pour son soutien et son assistance précieux dans la lutte pour l’indépendance nationale et la réunification du Vietnam dans le passé et pour la cause actuelle du développement et de l’intégration internationale.

L’ambassadrice de Suède au Vietnam, Ann Mawe, a remercié le gouvernement et le peuple vietnamiens pour ce précieux cadeau, le décrivant comme une preuve vivante de l’amitié traditionnelle et de la coopération étroite entre les deux pays.

Elle a hautement apprécié les réalisations exceptionnelles du gouvernement vietnamien dans la lutte contre le COVID-19, exprimant sa conviction qu’avec les efforts et la solidarité, les pays gagneront le combat, et que les relations entre le Vietnam et la Suède continueront de progresser dans les aspects bilatéraux et multilatéraux dans les temps à venir. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

La porte de la ville ouverte sur la mer Autrefois paisible bourgade, Vung Tàu, la porte d’entrée de l’estuaire menant à Hô Chi Minh-Ville, est devenue sous l’impulsion du commerce de la pêche et du tourisme une ville importante du Sud.