31/12/2019 22:18
Le vice-ministre des Affaires étrangères, Lê Hoài Trung, a déclaré qu'avec la haute responsabilité, le Vietnam a mis en œuvre de nombreuses tâches pour bien assumer le rôle de présidence du Conseil de sécurité des Nations unies dès le mois de janvier 2020.

>>Le Vietnam affirme sa position sur la scène internationale
>>Le Vietnam prêt à assumer le poste de membre non permanent 
 

Lors de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations unies en juin.
Photo : VNA/CVN


Auparavant, lors de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations unies en juin 2019, avec un nombre record de vote de 192/193 voix, le Vietnam était officiellement devenu membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies de la période 2020-2021.

C'est la deuxième fois que le Vietnam a reçu le soutien des membres de l'Assemblée générale des Nations unies pour assumer cette responsabilité, l'aidant à promouvoir le succès lors de son mandat il y a dix ans (2008-2009) et continuera à apporter des contributions positives, substantielles et responsables aux Nations unies en général et au Conseil de sécurité en particulier pour la période 2020-2021.

À partir de janvier 2020, le Vietnam assumera officiellement le rôle de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021, et également le rôle de présidece du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mois de janvier 2020 et le mois d'avril 2021.

Le Vietnam a donné sept priorités au Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021. Ce seront la prévention des conflits, la diplomatie préventive, le règlement pacifique des différends en vertu de l'Article 6 de la Charte des Nations unies, l’amélioration du mode de travail du Conseil de sécurité, le renforcement de la coopération entre le Conseil de sécurité et les organisations régionales en vertu de l'article 8 de la Charte des Nations unies, les questions humanitaires, la protection des civils, des infrastructures nécessaires à la vie des habitants dans les zones de conflit; les femmes, la paix et la sécurité et les enfants dans les conflits armés; le règlement des conséquences du conflit, les opérations de maintien de la paix des Nations unies ; l'impact du changement climatique sur la paix et la sécurité.

Le Vietnam a officiellement rejoint les Nations unies le 20 septembre 1977. Depuis lors, les relations du Vietnam avec les Nations unies se sont développées. Après son adhésion aux Nations unies, le Vietnam a mobilisé l'appui et le soutien des pays membres des Nations unies à la 32e Assemblée générale des Nations unies (1977)  via la Résolution 32/2 appelant les pays et les organisations internationales pour aider et assister le Vietnam dans la reconstruction de l'après-guerre.

D'autre part, le Vietnam a également tiré parti de l'aide financière des Nations Unies, du renseignement et de la technologie pour servir le développement socio-économique du pays. Les Nations unies sont devenues un forum pour le Vietnam pour mettre en œuvre les exigences de la politique étrangère.

La position et le rôle du Vietnam au sein des Nations unies ont été de plus en plus renforcés. Le Vietnam s'est coordonné de manière proactive et active avec les pays non alignés et les pays en développement pour lutter et protéger les principes fondamentaux de la Charte des Nations unies tels que le principe de l'égalité des droits et de la souverainetém la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays, la non-utilisation de la force ou la menace d'utiliser la force... et protéger les intérêts des pays en développement, y compris le Vietnam.

Actuellement, alors que le Vietnam entre dans une nouvelle étape de développement, il est important de renforcer cette relation et d'améliorer encore l'efficacité de l'utilisation du soutien des Nations unies pour servir directement les objectifs de développement socio-économique.

Le Vietnam est toujours membre responsable et activement contribue à toutes les activités des Nations unies, y compris le Conseil de sécurité. La coopération entre le Vietnam et les Nations unies est un excellent exemple de coopération au développement entre les pays membres des Nations unies ainsi que le rôle des Nations unies dans la promotion de la coopération internationale pour résoudre les questions socio-économiques, culturels et humanitaires.

L'adhésion au Conseil de sécurité est une occasion importante pour le Vietnam de mettre en œuvre la politique extérieure d'ouverture, d'indépendance, de diversification et de multilatéralisation, de promotion de la paix, de la coopération et du développement, et affirme que le Vietnam est toujours un membre actif et responsable de la communauté internationale.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Vietnam suspend l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens Le Vietnam suspendra, après 00h00 samedi 29 février (heure locale), l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens, dans le cadre des efforts visant à prévenir la propagation des maladies causées par le SARS-Cov-19 (COVID-19).