01/09/2016 14:00
Le fait qu’un groupe de personnes censées être des Vietnamiens ​a exprimé ​ses opinions personnelles sur Facebook ne reflète pas le point de vue du Vietnam, a souligné le 30 août le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam Lê Hai Binh.
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam Lê Hai Binh. Photo : VNA/CVN
Concernant la déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Cambodge qui a condamné certaines insultes sur Facebook du Premier ministre cambodgien Hun Sen, le porte-parole du ministère vietnamien des AE Lê Hai Binh a déclaré : "’Nous sommes en désaccord avec l'utilisation du droit à la liberté d'expression pour insulter ​des individus, ​créer une agitation extrême et ​une division entre les deux peuples.

Le Vietnam attache une grande importance aux relations de voisinage amical et de coopération intégrale avec le Cambodge et a fait ces dernières années des efforts avec la partie cambodgienne pour maintenir et développer ces bonnes relations de paix et d'amitié, pour les intérêts des deux peuples".
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.