13/03/2019 23:29
Le Comité des droits de l’homme des Nations unies a tenu du 11 au 12 mars à Genève, en Suisse, une session afin d’examiner le troisième rapport national du Vietnam sur la mise en œuvre du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP).

>>Des réalisations du Vietnam dans la protection des droits civils et politiques
>>Droits civils et politiques: le Vietnam participera à une session de l'ONU
 

Le vice-ministre de la Justice, Nguyên Khanh Ngoc (centre). Photo: VNA/CVN


La délégation vietnamienne à cet événement est composée de 20 membres et dirigée par le vice-ministre de la Justice, Nguyên Khanh Ngoc. Sa participation a démontré le sérieux avec lequel le Vietnam s’acquitte de son obligation de faire rapport sur le respect de ses engagements internationaux.

Le dialogue à la session devrait aider les membres du Comité des droits de l’homme à mieux comprendre les politiques du gouvernement vietnamien, les réalisations du pays ainsi que les défis et difficultés rencontrés pour promouvoir et protéger les droits de l’Homme.

Interviewé par l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à Genève à cette occasion, le vice-ministre Nguyên Khanh Ngoc a souligné les nouveaux progrès et réalisations remarquables du Vietnam dans la promotion et la protection des droits de l’Homme, y compris les droits civils et politiques, depuis la présentation du deuxième rapport national au comité en 2002.

Après avoir pris connaissance des recommandations du comité, le Vietnam a accordé une grande attention à l’élaboration des lois. De nombreuses lois importantes relatives aux droits civils et politiques ont été promulguées ou révisées.

En particulier, la  Constitution de 2013 a marqué une avancée importante du Vietnam dans la prise de conscience des droits de l’Homme et la responsabilité de l’État, des organisations et des particuliers dans la reconnaissance, le respect, la protection et la garantie des droits de l’Homme et des droits du citoyen dans tous les domaines.

Protection des droits de l'Homme

Par la suite, de nombreux documents juridiques ont été publiés pour institutionnaliser la Constitution de 2013, qui ont reconnu la plupart des droits civils et politiques, alors que les mécanismes visant à garantir et à promouvoir ces droits ont été progressivement renforcés.

Les résultats se voient clairement dans la réalité, comme la coexistence harmonieuse de diverses religions dans le pays, dans le respect mutuel et la non-discrimination. La presse vietnamienne a également connu un développement constant, servant de forum aux organisations sociales et à la population, ainsi que d’un outil de protection des droits de la population et de la société. La procédure judiciaire a été améliorée afin d’accroître la transparence en matière de respect et de protection des droits de l’Homme.

 

Les élections en général intéressent de plus en plus les jeunes, conscients de leur droit de choisir leurs représentants. Photo: PL/CVN 


Le vice-ministre de la Justice a souligné que les améliorations apportées à la législation et à son application constituaient des facteurs juridiques importants pour garantir à chacun la possibilité d’exercer ses droits fondamentaux dans des conditions favorables.

Concernant la séance de travail avec le Comité des droits de l’Homme, il a partagé que  la délégation intersectorielle avait informé les membres du comité des réalisations du Vietnam et avait rejeté les informations inexactes de certaines organisations et particuliers sur cette question.

Le Comité des droits de l’Homme a apprécié la participation de la délégation et le dialogue lors de cette session, a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils avaient également reconnu les résultats encourageants obtenus par le Vietnam dans la mise en œuvre du PIDCP.

À l’instar d’autres pays en développement, le Vietnam est confronté à de nombreuses difficultés pour mettre en œuvre le PIDCP, telles que la capacité limitée de légiférer et de faire respecter la loi, le manque de ressources pour le bien-être social et le développement, et l’impact des problèmes mondiaux et des défis de sécurité non traditionnels, selon le vice-ministre.

Par conséquent, le pays espère une coopération continue du Comité des droits de l’Homme. Il élaborera également un plan spécifique pour mettre en œuvre les recommandations du comité, en donnant la priorité à la poursuite de la construction d’un État de droit, à l’intensification de la réforme juridique et judiciaire et à la mise en œuvre efficace des lois, a-t-il ajouté. 

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Ligne aérienne Dông Hoi - Dà Nang et vols panoramiques à Quang Binh La Société par actions d’aviation Hai Âu exploitera à partir du 4 mai une nouvelle ligne aérienne reliant la ville de Dông Hoi, province de Quang Binh, à Dà Nang, dans le Centre, avec des hydravions Cessna Grand Caravan 208B-EX de 12 sièges, a informé le Service du tourisme de Quang Binh.