13/08/2021 17:47
La stratégie nationale sur l'égalité des sexes a contribué à réduire l'écart entre les sexes dans différents domaines au cours de la période 2011-2020, contribuant ainsi au développement socio-économique du pays, a souligné la vice-ministre du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Nguyên Thi Hà.
>>Promouvoir l'égalité des sexes dans le système d'assurance et de sécurité sociales
>>Égalité des sexes : l'ambassadeur du Maroc apprécie les efforts du Vietnam

Une conférence virtuelle sur l'égalité des sexes se tient le 12 août.
Photo : VNA/CVN

La conférence virtuelle jeudi 12 août destinée à passer en revue la mise en œuvre de la stratégie 2011-2020 sur l'égalité des sexes  et à  déployer celle des dix prochaines années a été organisé conjointement par le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales (MoLISA), l'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes) et l'ambassade d'Australie au Vietnam.

La vice-ministre du MoLISA, Nguyên Thi Hà, a passé en revue les résultats des élections des députés à la XVe législature de l'Assemblée nationale et des membres des conseils populaires à tous les niveaux pour 2021-2026, avec un taux de femmes députées  atteignant 30,26% et de  représentantes aux conseils populaires, 30%.

Les chiffres ont clairement manifesté les efforts du Vietnam pour assurer l'égalité des sexes, a souligné la responsable, ajoutant que ces réalisations seront une base solide pour la réalisation de la stratégie au cours de la prochaine période.

Elisa Fernandez Saenz, représentante de pays d'ONU Femmes au Vietnam, une agence qui a fourni un soutien technique à l'élaboration de la stratégie 2021-2030, a suggéré d'intégrer sérieusement les objectifs de la stratégie dans les plans sectoriels et locaux et les programmes cibles nationaux afin de garantir des ressources financières pour l'égalité des sexes.

Le Vietnam a également besoin d'investissements ciblés pour changer les normes sociales en vue de promouvoir l'égalité des sexes, qui est également le premier objectif de la stratégie 2021-2030, a-t-elle ajouté.

L'ambassadrice australienne Robyn Mudie a souligné les opportunités et les défis pour l'avancement des femmes et des filles au cours de la prochaine décennie, y compris ceux concernant le vieillissement de la population, la quatrième révolution industrielle et l'automatisation des emplois.

La stratégie 2021-2030 continuera de s'attaquer aux problèmes existants tels que la prise de conscience de la capacité de leadership des femmes et des normes sociales qui dévalorisent les femmes, a-t-elle déclaré.

Réaliser les ODD d'ici 2030

Le Vietnam prend des mesures susceptibles de garantir les droits de sécurité sociale.
Photo : VNA/CVN

Avec six objectifs et 20 cibles spécifiques, la stratégie vise à réduire davantage l'écart entre les sexes dans la politique, l'économie, l'emploi et la famille, et à lutter contre les violences et autres actes sexistes.

Le gouvernement a adopté le 3 mars dernier la Stratégie nationale sur l'égalité des sexes pour la période 2021-2030.

Le Vietnam s'attend à voir des femmes occuper des postes clés dans 60% des organes de l'État et des autorités locales à tous les niveaux d'ici 2025 et 75% d'ici 2030.

La stratégie a également défini un certain nombre de nouveaux objectifs pour que le pays progresse davantage en matière d'égalité des sexes dans divers domaines et réalise ses Objectifs de développement durable (ODD) d'ici 2030.

En conséquence, le taux de femmes salariées au Vietnam passera à 50% d'ici 2025 et à environ 60% d'ici 2030, tandis que le pourcentage de celles travaillant dans le secteur agricole parmi toutes les femmes employées diminuera à moins de 30% d'ici 2025 et à moins de 25% d'ici 2030.

Le taux de femmes administrateurs ou propriétaires d'entreprises devrait atteindre au moins 27% d'ici 2025 et 30% d'ici 2030.

Le pays vise également à réduire le temps moyen que les femmes consacrent aux tâches ménagères non rémunérées à 1,7 fois d'ici 2025 et 1,4 fois d'ici 2030 par rapport à celui des hommes.

D'ici 2025, 80% des femmes souffrant de violence familiale et sexiste auront accès à au moins un des services de soutien de base, et ce chiffre devrait atteindre 90% d'ici 2030.

Le sex-ratio à la naissance sera de 111 garçons pour 100 filles d'ici 2025 et de 109 garçons pour 100 filles d'ici 2030. Le taux de mortalité maternelle ramènera à 42 pour 100.000 naissances vivantes d'ici 2025 et en dessous de 42 pour 100.000 naissances vivantes d'ici 2030.

Il est prévu d'intégrer l'égalité des sexes dans les programmes d'études des écoles et des universités pédagogiques à partir de 2025.

Le pays organisera une campagne de promotion de l'égalité des sexes et de la prévention et de la lutte contre les violences sexistes du 15 novembre au 15 décembre de chaque année.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Ouverture du Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville 2021 Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, organisé conjointement par le Service municipal du tourisme et l'Association municipale du tourisme, s’est ouvert dans la soirée du 4 décembre.