24/02/2020 22:39
Le Vietnam a la pleine capacité et de kits suffisants pour effectuer des tests de dépistage du virus SARS-CoV-2, qui engendre la maladie respiratoire parfois mortelle COVID-19, a déclaré lundi 24 février à Hanoï le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long.
>>COVID-19 : Hanoï poursuit des mesures préventives 
>>COVID-19: les personnes en provenance de R. de Corée doivent faire une déclaration médicale
>>Mise en culture du coronavirus : une avancée majeure pour le Vietnam

L’OMS a transféré la technique standard de détection du nouveau coronavirus à trois établissements médicaux qualifiés au Vietnam.
Photo : Duong Ngoc/VNA/CVN

Le pays dispose désormais de 10.000 kits de test fournis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avec une précision similaire à celle d’autres pays, a-t-il déclaré lors d’une réunion du Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

Le kit de dépistage implique une réaction de polymérisation en chaîne par transcription inverse en temps réel (RT-PCR), il est donc très sensible et efficace, a-t-il déclaré.

L’OMS a transféré la technique standard de détection du nouveau coronavirus à trois établissements médicaux qualifiés au Vietnam - l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville, l’Institut Pasteur de Nha Trang et l’Institut central d’hygiène et d’épidémiologie de Hanoï, selon le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long.

Ces établissements ont ensuite coopéré avec l’OMS pour transférer la technique et l’équipement requis à 22 laboratoires médicaux, dont le personnel a également reçu une formation appropriée. Les laboratoires sont désormais capables de produire des résultats de test fiables, a-t-il fait savoir.

En ce qui concerne une écolière de 12 ans de Phu Lôc, province de Thua Thiên-Huê, décédée après avoir souffert d’une fièvre, d’une toux et d’un essoufflement pendant une semaine, les symptômes similaires à ceux de la maladie COVID-19, le vice-ministre a indiqué que son liquide corporel était négatif à SARS-CoV2 testé par l’Hôpital central de Huê et le résultat a été confirmé dans le deuxième test par l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville.

Il a noté que dans certains cas particuliers, le ministère de la Santé demandera que des tests soient effectués par au moins deux établissements pour en garantir l’exactitude.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.