24/02/2020 22:39
Le Vietnam a la pleine capacité et de kits suffisants pour effectuer des tests de dépistage du virus SARS-CoV-2, qui engendre la maladie respiratoire parfois mortelle COVID-19, a déclaré lundi 24 février à Hanoï le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long.
>>COVID-19 : Hanoï poursuit des mesures préventives 
>>COVID-19: les personnes en provenance de R. de Corée doivent faire une déclaration médicale
>>Mise en culture du coronavirus : une avancée majeure pour le Vietnam

L’OMS a transféré la technique standard de détection du nouveau coronavirus à trois établissements médicaux qualifiés au Vietnam.
Photo : Duong Ngoc/VNA/CVN

Le pays dispose désormais de 10.000 kits de test fournis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avec une précision similaire à celle d’autres pays, a-t-il déclaré lors d’une réunion du Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

Le kit de dépistage implique une réaction de polymérisation en chaîne par transcription inverse en temps réel (RT-PCR), il est donc très sensible et efficace, a-t-il déclaré.

L’OMS a transféré la technique standard de détection du nouveau coronavirus à trois établissements médicaux qualifiés au Vietnam - l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville, l’Institut Pasteur de Nha Trang et l’Institut central d’hygiène et d’épidémiologie de Hanoï, selon le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long.

Ces établissements ont ensuite coopéré avec l’OMS pour transférer la technique et l’équipement requis à 22 laboratoires médicaux, dont le personnel a également reçu une formation appropriée. Les laboratoires sont désormais capables de produire des résultats de test fiables, a-t-il fait savoir.

En ce qui concerne une écolière de 12 ans de Phu Lôc, province de Thua Thiên-Huê, décédée après avoir souffert d’une fièvre, d’une toux et d’un essoufflement pendant une semaine, les symptômes similaires à ceux de la maladie COVID-19, le vice-ministre a indiqué que son liquide corporel était négatif à SARS-CoV2 testé par l’Hôpital central de Huê et le résultat a été confirmé dans le deuxième test par l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville.

Il a noté que dans certains cas particuliers, le ministère de la Santé demandera que des tests soient effectués par au moins deux établissements pour en garantir l’exactitude.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.