21/10/2018 22:23
Une délégation vietnamienne conduite par le ministre de la Défense, Ngô Xuân Lich, a assisté du 18 au 20 octobre à la 12e réunion des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM) et à la cinquième réunion de l’ADMM Plus à Singapour.
>>Une délégation militaire du Vietnam participera à l’ADMM à Singapour

Les ministres de la Défense de l’ASEAN posent pour une photo de groupe lors de l’ADMM 12 à Singapour. Photo : VNA/CVN

L’événement a attiré des chefs de la défense de 10 pays membres de l’ASEAN et de ses partenaires, dont les États-Unis, la Russie, l’Inde, le Japon, la Chine, la République de Corée, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Les ministres sont parvenus à un consensus sur le renforcement de la confiance, la promotion de la coopération en matière de défense dans la lutte contre le terrorisme et le relèvement des défis de sécurité qui menacent la paix et la stabilité dans la région.

En tant que membre actif de l’ADMM et de l’ADMM Plus, le Vietnam a mis en avant un certain nombre d’initiatives visant à établir une coopération de défense régionale concrète et efficace, contribuant à renforcer la confiance et la compréhension mutuelles entre les nations.

Le chef du Département des relations extérieures du ministère de la Défense, Vu Chiên Thang, a déclaré que les ministres avaient discuté de l’antiterrorisme, des mesures de renforcement de la confiance, des défis sécuritaires non traditionnels, des crimes transnationaux, de l’aide humanitaire, de la recherche et du sauvetage, de la piraterie notamment celle armée en mer.

Maintenir la paix, la sécurité
et la liberté de navigation et de survol


Les ministres ont réaffirmé l’importance de maintenir et de promouvoir la paix, la sécurité, la stabilité et la liberté de navigation et de survol, ainsi que la nécessité de renforcer la confiance, de faire preuve de retenue, d’éviter les actions qui complexifient davantage la situation et de régler les différends par des moyens pacifiques conformément au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

Soulignant le rôle central de l’ASEAN et la responsabilité des pays partenaires dans le renforcement des mécanismes ADMM et ADMM Plus, les ministres ont convenu d’adopter plusieurs documents importants, notamment l’Initiative de renseignement "Nos yeux", les directives directrices sur la prévention des rencontres aériennes entre avions militaires et le mécanisme d’observateur pour les experts de l’ADMM Plus, et ont discuté de l’admission de plus de membres au mécanisme.

En marge des événements, des réunions informelles ont eu lieu entre les ministres de la Défense des pays de l’ASEAN et le secrétaire américain à la Défense, ainsi que les ministres chinois et japonais de la Défense.

Selon Vu Chiên Thang, le ministre de la Défense Ngô Xuân Lich a souligné la position du Vietnam sur les questions en discussion avec des messages clairs, affirmant que le maintien du consensus de l’ASEAN et son rôle central dans l’architecture de sécurité régionale constituaient un intérêt commun pour les parties et une responsabilité pour les pays partenaires.

Il a proposé des mesures spécifiques pour renforcer la coopération pratique avec la Chine, les États-Unis et le Japon. En conséquence, il a suggéré de créer une ligne téléphonique directe entre les ministres de la Défense de l’ASEAN et de la Chine, d’organiser pour la première fois au Vietnam un échange entre de jeunes officiers de l’ASEAN et de la Chine et d’établir un groupe de travail conjoint entre le bloc régional et la Chine.

Le Vietnam a proposé aux États-Unis d’améliorer les capacités de l’ASEAN en matière de sécurité maritime, d’assistance humanitaire, de recherche et de sauvetage et de règlement des conséquences de la guerre, y compris le traitement de la pollution chimique.

L’expansion de la coopération
pour prévenir le terrorisme


Le Vietnam a exprimé son soutien aux contenus du document "Vision de Vientiane", et a exhorté le Japon à continuer d’assister l’ASEAN dans la protection de l’environnement, en particulier la sécurité des ressources en eau.

Le ministre de la Défense, Ngô Xuân Lich, a affirmé que le Vietnam soutenait les efforts de la communauté internationale et l’expansion de la coopération pour prévenir le terrorisme et les activités de soutien au terrorisme, sous quelque forme que ce soit.

En ce qui concerne la sécurité maritime, le Vietnam s’est félicité des progrès réalisés par l’ASEAN et la Chine dans l’élaboration d’un Code de conduite en Mer Orientale, et a appelé les parties concernées à appliquer sérieusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, le Code des rencontres imprévues en mer (CUES) et les lignes directrices sur la prévention des rencontres aériennes entre avions militaires récemment adoptées par l’ADMM.

La partie vietnamienne s’est également déclarée prête à partager des moyens efficaces de renforcer la confiance, par exemple en organisant des échanges frontaliers avec les pays voisins et des gardes frontalières de la Chine, du Laos, du Cambodge, du Myanmar et de la Thaïlande.

Vu Chiên Thang a déclaré que les événements reflétaient la participation active et proactive du Vietnam aux problèmes communs de la région, contribuant ainsi à renforcer la confiance et la compréhension mutuelles entre les pays, dans l’intérêt de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement dans la région et le monde.

Commentant les réunions bilatérales du ministre Ngô Xuân Lich avec ses partenaires visant à renforcer les liens en matière de défense, Vu Chiên Thang a déclaré que les pays accordaient une grande importance au rôle joué par le Vietnam dans la région et aux contributions actives qu’il apportait aux problèmes communs régionaux, affirmant qu’ils soutiendraient le Vietnam dans ses fonctions de président de l’ASEAN en 2020.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).