02/09/2019 23:08
Tous les pays membres de l’ASEAN, dont le Vietnam, participent aux manœuvres navales ASEAN - États-Unis qui se déroulent du 2 au 6 septembre dans le golfe de Thaïlande et au large de Ca Màu, à l’extrême Sud du Vietnam.
>>Le Myanmar rejoindra les exercices maritimes États-Unis - ASEAN
>>La Russie favorise le développement de la coopération avec l’ASEAN

La cérémonie d'ouverture des manœuvres navales ASEAN - États-Unis en Thaïlande. Photo: VNA/CVN

Ayant pour thème "Renforcer la compréhension mutuelle et améliorer la capacité de combat naval mixte", ces manœuvres navales visent à promouvoir la sécurité et la sûreté de la navigation, la liberté de la navigation maritime et aérienne et à ne pas laisser les activités commerciales être empêchées, conformément aux principes reconnues par le monde.

Des officiels des États-Unis ont espéré que ces manœuvres navales aideront à renforcer la coopération navale entre les États-Unis et l’ASEAN, notamment l’échange d’informations pour protéger la région de l’Asie du Sud-Est des menaces en mer.

Les manœuvres navales regroupent huit navires de combat et quatre avions de combat de sept pays, 1.250 soldats américains et de tous les dix pays membres de l’ASEAN. Le 1er septembre, le navire 18 du commandement de la 2e Zone de la Marine de l’Armée populaire du Vietnam, est allé participer aux manœuvres navales. Il arrivera le 3 septembre dans la zone maritime à 55-60 milles marins de Cà Mau.

Les manœuvres navales ASEAN - États-Unis ont été proposées par le secrétaire américain à la Défense lors de la réunion non formelle des ministres de la Défense ASEAN - États-Unis en octobre 2017 tenue aux Philippines. Cette initiative a ensuite été adoptée lors de la réunion des ministres de la Défense de l’ASEAN en octobre 2018 à Singapour.

Il s’agit des deuxièmes manœuvres navales effectuées par les deux parties.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.