16/09/2019 22:54
Lundi 16 septembre, au Centre indonésien pour la formation à la paix et à la sécurité, Sentul-Bogor a eu lieu la cérémonie d'ouverture des exercices relatifs aux opérations de maintien de la paix et de déminage humanitaire dans le cadre du groupe d'experts de la réunion des ministres de la défense de l'ASEAN et des pays partenaires et de dialogue (ADMM+).
>>La 13e conférence de l'ADMM vise à garantir la sécurité durable
>>L'exercice de sécurité maritime de l’ADMM+ à Singapour

La délégation du ministère vietnamien de la Défense participe aux exercices, en Indonésie. Photo : VNA/CVN

Ont assisté à la cérémonie d'ouverture des représentants de la réunion des hauts officiels de la défense de l’ASEAN élargie (ADSOM +), des représentants du Secrétariat de l'ASEAN, des ambassadeurs, des attachés de la défense et des responsables des pays participant aux exercices. L’attaché de défense vietnamien en Indonésie, le lieutenant-colonel Nguyên Tuân Duc a assisté à la cérémonie d'ouverture et aux principales activités avec la délégation vietnamienne.

Participent aux exercices plus de 500 personnes des dix pays membres de l'ASEAN et de huit pays de l’ADMM+, notamment les États-Unis, la Chine, la République de Corée, la Nouvelle-Zélande, l’Inde, la Russie, l’Australie et le Japon.

La délégation du ministère vietnamien de la Défense comprend 33 officiers répartis en deux groupes : un participant à l'exercice de maintien de la paix dirigé par le colonel Nguyên Nhu Canh, directeur adjoint du Département de maintien de la paix du Vietnam, et un autre à celui de déminage humanitaire dirigé par le colonel Pham Huu Tuân, chef adjoint d’État-major de l’Armée de la génie de l'Armée populaire du Vietnam.

S'exprimant à la cérémonie d’ouverture, le ministre indonésien de la Défense, Ryamizard Ryacudu, a hautement apprécié les activités de coopération en matière de défense menées par les pays membres de l'ADMM + ces dernières années, en particulier les activités de maintien de la paix et de déminage humanitaire. Ces activités ont contribué à renforcer la capacité des États membres de contribuer plus efficacement aux missions onusiennes de maintien de la paix  et de neutralisation des munitions non explosées. Il s’agit également d’un moyen efficace de coopération en matière de défense pour renforcer la solidarité et la compréhension mutuelle entre les membres de l’ADMM+.

Renforcer le partenariat régional

Le ministre Ryamizard Ryacudu a souligné que l'objectif de cet exercice était de renforcer la coopération entre les pays de l’ADMM+ et de faire partie des efforts visant à endiguer la guerre et à régler les tragédies susceptibles de se produire en période de guerre. L'exercice a une signification stratégique pour rechercher un point commun afin de faire face aux questions et défis communs pouvant perturber la stabilité et la sécurité dans la région.

Ryamizard Ryacudu a déclaré qu'il s'agissait d'une bonne occasion pour les pays membres de l'ADMM+ de partager et d'échanger des expériences sur les activités humaines, et d’apprécier la participation de femmes soldats des pays participant à l’exercice de maintien de la paix, conformément à la demande des Nations unies.

Le colonel Nguyên Nhu Canh, chef de la délégation qui participe à l’exercice de maintien de la paix, a déclaré que c’était la première fois que le Vietnam participait à un tel exercice. Cela affirme sa responsabilité dans les activités communes de l’ASEAN et dans le mécanisme de l'ADMM+.

Selon lui, après le mandat de coprésident du groupe de maintien de la paix de l’ADMM+ d'Indonésie et d'Australie, le Vietnam et le Japon coprésideront ce groupe d'experts pour la période 2020-2023. Une bonne opportunité pour le Vietnam d’acquérir des expériences dans l'organisation d'événements, de manœuvres multilatérales pour le maintien de la paix, afin d'élaborer et mettre en œuvre des plans pour l'organisation des exercices dans le cadre de l’ADMM+. Dans le même temps, il s’agit également d’une occasion d’améliorer les capacités des agences et unités concernées en matière de formation et de préparation des forces pour qu’elles soient prêtes à participer aux activités de maintien de la paix de l’ONU dans les années à venir.

VNA/CVN  

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.