16/10/2019 16:37
Le Vietnam et 22 autres pays et territoires se réunissent du 14 au 18 octobre à Jakarta, en Indonésie, pour une conférence sur le développement du droit international en Asie.
>>Le Vietnam veut renforcer son partenariat judiciaire avec les États-Unis
>>Le Vietnam et la R. de Corée renforcent leur coopération dans le domaine judiciaire

La plate-forme DK1-9 relevant de la 2e zone de la Marine vietnamienne.
Photo :  Quy Trung/VNA/CVN

Cet événement est organisé conjointement par la Fondation pour le développement du droit international en Asie (DILA), l'Institut maritime de la République de Corée et l'Université d'Indonésie, avec la participation de plus de 100 chercheurs et experts en droit.

De nombreuses questions maritimes, dont celle sur la Mer Orientale, sont l’un des contenus principaux de la conférence.

Le docteur Nguyên Ba Cuong, de l'Institut des mers et des îles du Vietnam, a insisté sur les contributions du Vietnam au développement du droit international en Mer Orientale, ainsi que le rôle du droit international pour la paix, la sécurité et la stabilité.

En Mer Orientale et dans d’autres mers du monde, le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), a créé un "ordre juridique" qui favorisait le commerce, l’exploitation et l’utilisation des zones maritimes de manière pacifique, juste et efficace, ainsi que la préservation des ressources biologiques, les études et la protection de l'environnement marin, a constaté Nguyên Ba Cuong.

La protection des zones maritimes
et du plateau continental du Vietnam


Concernant les contributions du Vietnam au développement du droit international en Mer Orientale, Nguyên Ba Cuong a indiqué que tout comme d’autres pays membres de la CNUDM, le Vietnam appliquait cette "constitution pour les océans" dans l’exploitation de la Mer Orientale.

Selon lui, le droit international, notamment la CNUDM, est un outil permettant au Vietnam de déterminer et de clarifier ses droits et obligations maritimes, d’avoir des mécanismes pour régler les différends maritimes avec des pays voisins et gérer efficacement ces différends.

Le chercheur vietnamien a qualifié la CNUDM de base juridique internationale solide pour la détermination et la protection des zones maritimes et du plateau continental du Vietnam, ainsi que ses droits et intérêts légitimes en mer.

Dans son intervention envoyée à la conférence, la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a souligné l’importance du droit international pour les dialogues en vue de résoudre les différends. Elle a déclaré que la position de l'ASEAN sur l'Indo-Pacifique récemment approuvée visait à promouvoir le dialogue, l'amitié, la coopération et le droit international.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.