08/07/2015 16:43
Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a approuvé la participation du Vietnam à un projet régional financé par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (UNIDO) afin d'accélérer l'application de la convention de Stockholm en matière de polluants organiques persistants (POP).
>>La plupart des fours de traitement des déchets au Vietnam éliminent la dioxine

Ce projet, qui bénéficie d'aide non remboursable du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), mettra l'accent sur la démonstration de l'application des meilleures techniques disponibles (MTD) et des meilleures pratiques environnementales (MPE) dans les activités de brûlage en plein air, en réponse à la Convention de Stockholm.

Le Vietnam fait face à l'heure actuelle à des problèmes de pollution des ressources en eau. Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre a demandé au ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement de collaborer avec l'UNIDO de perfectionner et de signer des documents concernés avec les bailleurs de fonds et de mettre en route le projet conformément aux stipulations.

Bénéficiant d'une forte croissance économique ces derniers temps, le Vietnam a pour objectif de devenir un pays industriel en 2020. Sa participation à ce projet de l'UNIDO lui permettra de réduire les émissions non intentionnelles de POP de son industrie, de protéger l'environnement et la santé de sa population en cette période d'industrialisation et de modernisation.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.