06/12/2019 14:55
La 22e session de l’Assemblée générale de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) s’est ouverte jeudi 5 décembre à Genève, en Suisse, avec au menu les chocs et les aléas liés au climat parmi les grandes urgences humanitaires.
>>La Croix-Rouge du Vietnam et la FIRC resserrent leur coopération
>>Croix-Rouge et Croissant-Rouge : le Vietnam demande le soutien des sociétés internationales

La délégation de la Croix-Rouge du Vietnam à la 22e session de l’Assemblée générale de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
Photo : Tô Uyên/VNA/CVN

Les changements climatiques sont apparus comme une source de préoccupation croissante tout au long d’une vaste consultation qui a été menée pendant deux ans dans l’ensemble du réseau de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et qui a abouti à la Stratégie 2030. Le processus a révélé que les changements climatiques inspiraient une inquiétude grandissante à la quasi-totalité des 192 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Le message de nos membres et de nos millions de volontaires ne pouvait pas être plus clair : les changements climatiques sont une menace pour notre existence même, une menace qui bouleverse déjà entièrement le travail que nous faisons et la vie des personnes auxquelles nous apportons un soutien, a déclaré le président de la FICR, Francesco Rocca.

La lutte contre les changements climatiques sera notre plus haute priorité au cours de la prochaine décennie. Il faut donc renforcer les capacités de toutes les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sans exception, afin qu’elles puissent agir efficacement dans leur propre contexte. Il faut aussi investir massivement dans les moyens d’aider les communautés à s’adapter, a-t-il souligné.

La Stratégie 2030 place les changements climatiques et la crise environnementale au premier rang d’une liste de cinq défis mondiaux à surmonter au cours de la prochaine décennie. Les quatre autres défis sont l’évolution des crises et des catastrophes ; les lacunes croissantes dans l’accès à la santé et au bien-être ; la migration et l’identité ; et les valeurs, le pouvoir et l’inclusion.

Participant à cet événement à la tête d’une délégation de la Croix-Rouge du Vietnam (CRV), la présidente de la CRV, Nguyên Thi Xuân Thu a fait savoir à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) que lors de la séance inaugurale, les participants ont honoré les réalisations importantes des gouvernements et du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans la promotion du droit international humanitaire et des principes humanitaires universels.

Participant à l’Assemblée générale, au Conseil des délégués et à la 33e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Vietnam avec son rôle de président de l’ASEAN en 2020 s’exprimera au nom de l’ASEAN et contribuera directement aux décisions et politiques du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a-t-elle déclaré.

Nguyên Thi Xuân Thu a indiqué que la délégation vietnamienne aura des rencontres bilatérales avec le président et le secrétaire général de la FICR, des dirigeants du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et des dirigeants des sociétés nationales partenaires telles que les États-Unis, l’Allemagne, la France, la Suisse, l’Australie, Singapour, l’Arabie saoudite et certaines d’autres du Moyen-Orient.

La délégation présidera également une réunion des dirigeants des sociétés membres de l’Asie du Sud-Est et participera aux négations en vue de la signature d’un accord  pré-catastrophe avec les partenaires du Vietnam, a-t-elle ajouté.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh Le Têt arrive dans quelques jours. Si vous cherchez le lieu idéal pour le fêter, pensez à la région autour du lac de retenue de Hoà Binh. Vous ne serez pas déçus !