19/10/2018 01:23
Dans le cadre de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU, la deuxième Commission (questions économiques et financières) a examiné le 17 octobre les activités relatives à la troisième décennie des Nations unies pour l’éradication de la pauvreté (2018-2027) et d’autres questions liées au développement comme l’écotourisme et la coopération dans le développement industriel.
>>Le 17 octobre, stop à la misère!
>>Le chef de l'ONU appelle à investir plus dans les femmes rurales

Le Vietnam a obtenu des progrès importants dans le refus de la pauvreté.
Photo: Tuân Anh/VNA/CVN

Le Vietnam a affirmé à cette occasion ses progrès dans la lutte contre la pauvreté, mais aussi les défis rencontrés lors de ce processus, notamment des problèmes relatifs à la restructuration économique, à la recherche d’un modèle de développement durable, au maintien des acquis, à l’atténuation des conséquences des changements climatiques, ainsi qu’à la garantie de l’égalité sociale. Le Vietnam a appelé l’ONU à continuer de l’assister via des aides financières ou des conseils politiques…

D’autres pays participants ont également partagé leurs expériences dans la réduction de la pauvreté, analysé les défis à l’échelle internationale et nationale. Ils ont insisté sur la nécessité de stratégies de développement appropriées pour assurer l’équilibre des trois piliers économie - société - environnement.

Les politiques sociales visant à assurer le bien-être social, à promouvoir l’égalité des sexes et d’autres objectifs ont un rôle décisif pour la durabilité de la croissance économique et l’éradication des inégalités. Il est également important de renforcer les aides des pays développés vers les pays en développement afin de réduire ces écarts.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.