22/06/2020 17:30
L’ambassadeur Lê Dung, représentant permanent de la mission du Vietnam auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a salué l'élaboration par l'AIEA d'un programme d'action pour la résilience aux maladies d’origine animale, lors d’une réunion en ligne tenue du 15 au 19 juin par le Conseil des gouverneurs pour discuter des questions essentielles dans les activités de l’AIEA.
>>Le vice-PM Vu Duc Dam reçoit la directrice générale adjointe de l’AIEA
>>Inauguration du Centre de coopération AIEA - VINATOM sur l'eau et l'environnement

L’ambassadeur Lê Dung, représentant permanent de la mission du Vietnam auprès de l’AIEA. Photo : VNA/CVN
L’ambassadeur Lê Dung, représentant permanent de la mission du Vietnam auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a estimé que ce programme aiderait les pays membres à appliquer les technologies nucléaires pour prévenir et combattre non seulement l'épidémie de COVID-19 mais aussi d'autres qui pourraient survenir dans le futur.

Il a réaffirmé l'engagement du Vietnam de continuera à coopérer étroitement avec l'AIEA pour promouvoir l'application des technologies nucléaires à des fins pacifiques,  au service du développement durable, en particulier pour résoudre les questions du monde comme les épidémies, le changement climatique, la pollution de l'environnement.

Premiers succès dans la lutte contre le coronavirus

M. Dung a déclaré que le Vietnam était l'un des premiers pays à détecter des cas de COVID-19 et avait connu de premiers succès dans la lutte contre le coronavirus. Au 16 juin, le Vietnam avait confirmé 334 cas d'infection au SARS-CoV-2 et traité avec succès de nombreux cas. Aucun décès n'avait été signalé.  Selon l'ambassadeur, les résultats proviennent de nombreuses raisons, notamment la détermination du gouvernement vietnamien à mettre en œuvre rapidement les mesures nécessaires pour minimiser la propagation de la maladie et aussi la coordination et le soutien des amis internationaux, dont l'AIEA.

Les équipements et les instructions fournis par l'AIEA ont aidé des agences spécialisées vietnamiennes à appliquer la RT-PCR et à détecter avec précision le virus SARS-CoV-2. Au nom du gouvernement vietnamien, M. Dung a exprimé ses remerciements pour le soutien de l'AIEA ainsi que les contributions financières et techniques de pays tels que le Royaume-Uni, les États-Unis, la Russie, le Japon, le Canada et la Norvège pour que l'AIEA mette en œuvre ses activités de soutien.

Lors de cette réunion en ligne du Conseil des gouverneurs, le directeur général de l'AIEA, Rafael Mariano Grossi a présenté les rapports sur les activités de cette agence en 2019. Il a également abordé un certain nombre de problèmes importants survenus au deuxième trimestre de 2020, tels que les résultats des inspections du programme nucléaire d’Iran; la mise en œuvre des activités, programmes et projets de l'AIEA dans le contexte de la propagation de l'épidémie de COVID-19 dans de nombreux pays.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.