19/02/2021 11:37
Selon les dernières recherches d'IHS Markit, le Vietnam fait partie des trois premiers pays à mener la transition vers les énergies renouvelables en Asie-Pacifique.
>>Le PM demande d’examiner les questions liées à l'énergie solaire
>>Ninh Thuân entend devenir le centre des énergies renouvelables du pays

Des piles solaires dans le centrale Da Mi dans la province de Binh Thuân (Centre).
Photo : VNA/CVN

Faisant rapport sur l’indice des ajouts d’énergies renouvelables d’IHS Markit, le site energyvoice.com a déclaré que les réseaux de développement des énergies renouvelables sont montés en flèche dans toute la région d'Asie-Pacifique.

Selon l'indice, l'Australie est en tête de l'indice avec 89% de la capacité en construction étant soit éolienne, solaire ou biomasse, suivie du Japon. La troisième place dans la région est occupée par le Vietnam, qui est en tête des marchés émergents, car le pays a promu des tarifs de rachat pour attirer les investissements dans l'énergie solaire et éolienne.

L'indice a montré qu'environ un tiers des projets électriques en cours de construction - soit environ 80 gigawatts (GW) - devraient générer des énergies éolienne, solaire, hydraulique et d'autres types d'énergie renouvelable sur 16 marchés régionaux clés.

"Notre classement montre que le niveau de revenu n’est pas le seul déterminant de la volonté d’un pays de rechercher une énergie propre. L'énergie renouvelable n'est plus un luxe de pays riche car son coût continue de baisser", a déclaré Xizhou Zhou, vice-président chargé de l'énergie mondiale et des énergies renouvelables chez IHS Markit, cité par le site.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.