07/08/2017 17:14
Le gouvernement vietnamien est déterminé à protéger l'environnement avec le point de vue de ne pas le modifier ou le perturber pour les besoins du développement économique, a déclaré le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung lors de sa rencontre lundi 7 août à Hanoï avec le directeur exécutif du Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE), Erik Solheim.
>>Application de 46 normes internationales sur la production durable du riz au Vietnam
>>Le Vietnam et l'ONU signent un plan stratégique pour 2017-2021

Le vice-Premier ministre vietnamien Trinh Dinh Dung (droite) et le directeur exécutif du PNUE, Erik Solheim, le 7 août à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a tenu en haute estime la coopération et l'assistance du PNUE à la protection de l'environnement au Vietnam ces dernières années, notamment en matière de technique, de partage d'expériences, de conseils sur les politiques et lois sur l'environnement, d'octroi de bourses, d'amélioration de la qualité des ressources humaines, d'assistance aux projets...

C'est un question brûlante du monde, demandant une coopération internationale et la détermination de tous les pays et de tous les gouvernements, a-t-il estimé, ajoutant que les pays développés doivent soutenir les pays en développement en la matière.

Le Vietnam s'oriente vers un développement vert et respectueux de l'environnement et s'intéresse au développement des sciences et technologies, des énergies renouvelables, à l'amélioration de la qualité des ressources humaines et au rehaussement de la prise de conscience de la population sur la protection de l'environnement.

Trinh Dinh Dung a souhaité que le PNUE continue de soutenir le Vietnam dans la mise en œuvre de ses programmes nationaux d'adaptation aux changements climatiques et à la montée des océans, de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de protection des forêts, la formation du personnel...

Erik Solheim a affirmé que le PNUE continuera de soutenir les pays, dont le Vietnam, dans la protection de l'environnement, après avoir estimé les réalisations du Vietnam dans le développement socio-économique, notamment dans l'agriculture.

Selon Erik Solheim, le Vietnam, un pays en développement, dispose de nombreuses opportunités d'accès à des sources de fonds. Le gouvernement vietnamien peut promouvoir les sources de fonds, dont celle provenant du secteur privé, pour protéger l'environnement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).