15/06/2017 12:50
La délégation multisectorielle du Vietnam composée de représentants du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, la Confédération générale du Travail du Vietnam, la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam, a assisté à la 106e session de la Conférence internationale du travail, tenu du 12 au 16 juin, à Genève (Suisse) par l’Organisation internationale du travail.
>>Binh Thuân possède un grand potentiel pour le développement de l'énergie solaire
>>Énergies renouvelables : développement record en 2016 mais insuffisant

Le vice-président de la Confédération générale du Travail du Vietnam, Trân Thanh Hai, prend la parole lors de la conférence le 13 juin, à Suisse.
Photo : Hoàng Hoa/VNA/CVN

La 106e session de la Conférence internationale du travail de l'Organisation internationale du travail (OIT), tenue du 5 au 16 juin, attire 4.000 représentants des gouvernements, travailleurs et employeurs des 187 États membres de l'OIT.

Les participants débattent de plusieurs thèmes, notamment la migration de main-d’œuvre, la sécurité et la santé au travail, le changement climatique et les femmes dans le monde du travail.

Prenant la parole lors de la conférence, le vice-président de la Confédération générale du Travail du Vietnam, Trân Thanh Hai a indiqué que le Vietnam attachait une grande importance à la croissance verte et à la garantie de la sécurité des travailleurs migrants.

Ce sont aussi le contenu important du développement durable, contribuant à la réalisation des objectifs du développement économique et du travail décent pour tous. Le vice-président de la Confédération générale du Travail du Vietnam (CGTV) a reconnu la contribution significative de travailleurs migrants du Vietnam. Depuis 2007, chaque année, il y a environ 80.000 à 90.000 travailleurs vietnamiens partant travailler ou faire des stages d’améliorer les compétences à l'étranger.

Nombre de ces derniers ont rempli leur contrat de travail pour rentrer chez eux, apportant des connaissances, compétences et de l'expérience et continuant à travailler dans différents secteurs économiques au Vietnam.

Pour réaliser l’objectif d’appuyer et de protéger les travailleurs, la CGTV participe activement à l'élaboration des politiques afin de créer un cadre juridique pour les travailleurs migrants et renforce la coopération avec les syndicats dans les pays d'accueil des travailleurs vietnamiens en signant les mémorandums en vue de coordonner le soutien et la protection des travailleurs vietnamiens.

La vice-ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dao Hông Lan, a pris la parole à la conférence, le 12 juin, soulignant l'intérêt du Vietnam vis-à-vis du rapport du directeur général de l’OIT sur «L'emploi dans contexte du changement climatique».

La ville de Cân Tho (delta du Mékong) devrait coopérer avec le BESI dans le traitement des déchets et l'approvisionnement en énergie renouvelable. 
Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN

En tant que l’un des pays les plus exposés aux risques de la montée du niveau de la mer et de la salinisation, le Vietnam doit réagir fermement aux défis du changement climatique par le biais des programmes nationaux, locaux qui se concentrent sur les groupes de personnes vulnérables face au changement climatique et promeuvent la voie du développement à faible émission de carbone et la croissance verte. Le gouvernement vietnamien a réalisé et réalise encore les programmes prioritaires de formation professionnelle, de promotion de la sécurité sociale, d’élargissement de la couverture des assurances dans le nouveau contexte.

Toujours d’après la vice-ministre Dao Hông Lan, le gouvernement vietnamien fait des efforts de compléter le cadre juridique et les politiques sur le travail et l'emploi, réalise les droits des travailleurs, assure la sécurité sociale, en particulier en faveur des femmes, enfants, personnes handicapées et personnes âgées.

Le Vietnam se concentre sur le renforcement de l'appareil de gestion de l'État relatif aux relations de travail et à la formation professionnelle pour accroître le soutien des relations de travail saines, améliorer la qualité des ressources humaines, développer le marché du travail.

En marge de la Conférence annuelle de l’OIT, la délégation vietnamienne a eu des entretiens avec le directeur général de l’OIT, M. Guy Rider, les dirigeants de syndicats de l'Australie, Singapour, Laos, Bélarus, Cuba, Suède, Suisse, États-Unis et de la Chine.


 VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).