12/07/2019 22:17
Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, chef de SOM-ASEAN du Vietnam, à la tête d’une délégation vietnamienne, a participé au 17e Forum d’Asie de l’Est (EAF) qui a eu lieu les 10 et 11 juillet à Odawara, au Japon, dans le cadre de l’ASEAN+3.
>>Le Vietnam souligne la solidarité et l’unité au sein de l’ASEAN
>>Le Vietnam œuvre pour le renforcement des liens ASEAN - Japon

Les chefs de délégations participent au 17e Forum d’Asie de l’Est.
Photo: VNA/CVN

S’exprimant à la première séance du Forum sur la promotion du développement durable et le renforcement de l’implication des partenaires en Asie de l’Est, le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a précisé les avantages et les inconvénients de la coopération pour le développement durable en Asie de l'Est.

D'une part, il a reconnu des efforts déployés par les pays de l'ASEAN+3 dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable, la coopération en matière de réduction de la pauvreté, de protection de l'environnement, de résilience aux catastrophes naturelles, de changement climatique, de soutien aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME)…

D’autres part, le vice-ministre vietnamien a souligné la nécessité d’assurer un environnement pacifique et stable, et les conditions de vie les plus élémentaires permettant aux personnes de comprendre l’urgence du développement durable pour leur vie.

Il a appelé les pays de l'ASEAN+3 et leurs partenaires à coordonner activement leurs actions, en particulier la promotion de nouveaux modèles de coopération innovants, la réalisation efficacement des engagements et programmes de coopération actuels dans le cadre de l'ASEAN+3 sur le développement durable, le renforcement de la coopération entre l'ASEAN et ses partenaires pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable, la promotion de la croissance verte, le développement de villes intelligentes, le règlement des problèmes sociaux…

Crée en 2002, le Forum de l'Asie de l'Est réunit des représentants de gouvernements, de chercheurs et d'entreprises de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), de la Chine, du Japon et de la République de Corée en vue d’échanger et de recommander des politiques pour les soumettre au Sommet de l’ASEAN+3 dans le but de renforcer la coopération en Asie de l’Est.

Ayant pour thème "Renforcer l'économie libre et ouverte en Asie de l'Est", le 17e Forum de l'Asie de l'Est s’est focalisé sur trois contenus majeurs: le développement durable et l’implication des partenaires en Asie de l’Est; l’amélioration du climat d’affaires; et l’orientation vers la Société 5.0 après l’industrie 4.0.

S’agissant du développement durable, les pays participants ont évalué des résultats obtenus, des problèmes à résoudre ainsi que des limites dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable de l’ONU dans la région. Ils ont convenu de continuer à promouvoir les solutions synchrones, des actions efficaces et effectives des pays; à investir de manière raisonnable dans les ressources; à encourager les entreprises à partager cette responsabilité commune avec le gouvernement, etc.

Quant à l'amélioration de l'environnement d’affaires dans la région, ils ont mis l’accent sur le partage des leçons tirées de l’élaboration d'accords de libre-échange; l’intensification de la coopération dans des domaines comme la propriété intellectuelle, la traçabilité, la suppression des barrières non tarifaires, l'économie numérique, la création des conditions propices aux PME pour participer aux marchés et chaînes de valeur régionales. Ils ont souligné la nécessité d’achever rapidement les négociations de l’accord de partenariat économique intégral de la région en 2019 en vue de promouvoir la croissance régionale.

Vers la société 5.0, les pays ont partagé l'initiative d’édifier une société "super intelligente" sur la base des avancées scientifiques et technologiques exceptionnelles de la 4e Révolution industrielle pour promouvoir des avantages concrets pour la société et les populations dans des domaines fondamentaux tels que la santé, les infrastructures de transport, la production agricole, l’énergie et prévention des catastrophes naturelles.

Le 18e Forum de l'Asie de l'Est sera coprésidé par le Vietnam et la Chine en 2020.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Baie de Ha Long, l'une des destinations de croisière les plus photographiées au monde Le magazine britannique Woman and Home a qualifié la baie de Ha Long de l'une des destinations de croisière mondiales les plus citées sur Instagram.